Opéra 06 mai 2017

"Alcione" de Marin Marais par Jordi Savall à l’Opéra Comique

L’Opéra Comique fermé pour travaux depuis l’été 2015 ouvre de nouveau ses portes avec "Alcione" !

Dirigé par Jordi Savall et mis en scène par Louise Moaty, l’opéra baroque “Alcione” marque la réouverture du théâtre lyrique parisien. Composé par Marin Marais au XVIIIe siècle, cette tragédie en cinq actes du livret d’Antoine Houdar s’inspire du mythe grec de Ceyx et Alcyone dans “Métamorphoses”.

Une histoire d’amour dramatique
Ceix, roi de Trachines, tombe amoureux d’Alcione, fille du Dieu des vents, et décide de l’épouser. Le pouvoir divin ne semble pas voir cette nouvelle idylle d’un très bon œil. Les catastrophes s’enchaînent : destruction de palais, tempêtes, apparition des enfers, naufrages…
Magiciens, ami envieux, Dieux, tous se liguent pour séparer les jeunes amants et cherchent à semer doutes et jalousie entre eux. L’amour sera-t-il plus fort ? 

 
“Alcione” : un classique d’un autre temps
À l’époque de sa création, “Alcione” est un véritable succès. À l'affiche de l'Opéra de 1706 jusqu'en 1771, l’oeuvre est jouée régulièrement pour la cour du Roi Soleil. Depuis l’opéra baroque n’est que rarement donné. Le travail du compositeur Marin Marais est redécouvert après la sortie du film “Tous les matins du monde” réalisé par Alain Corneau et adapté du roman de Pascal Quignard. L’histoire retrace la vie de M. de Sainte-Colombe, violiste du XVIIe siècle qui fût le professeur de viole de gambe du compositeur Marin Marais à l’aube de sa carrière. Jordi Savall, aujourd'hui ambassadeur de la viole et directeur musical de ‘Alcione” est l'interpète de la bande originale.
 
Une mise en scène minutieuse et audacieuse
Jordi Savall, expert en musique baroque, passionné par la viole de gambe, dirige cet opéra avec précision en duo avec la metteuse en scène Louise Moaty, familière elle aussi du monde de l’opéra. 
Dans cette nouvelle production, la chorégraphe Raphaëlle Boitel s’inspire du cirque et du monde maritime avec une machinerie de cordages et d’agrès. Les huit acrobates et danseurs naviguent et volent autour des solistes dans la salle Favart de l’Opéra Comique. Dans le rôle-titre, la jeune mezzo Léa Desandre, Révélation lyrique de l’année aux Victoires de la musique classique 2017, incarne une “Alcione” sombre et tragique tout de noir vêtue. Ceix et son ami Pelée sont respectivement incarnés par deux autres jeunes talents du chant français Cyril Auvity et Marc Mauillon.

Découvrez la bande annonce d'Alcione à l’Opéra Comique :
 


Pour aller plus loin

 

Distribution

  • Date 06 mai 2017
  • Durée 3h 6min
  • Production François Roussillon et Associés
  • Auteur Antoine Houdar de La Motte
  • Compositeur Marin Marais
  • Metteur en scène Louise Moaty
  • Chorégraphe Raphaëlle Boitel
  • Chef d'orchestre Jordi Savall
  • Orchestre Le Concert des Nations
  • Costumes Alain Blanchot
  • Lumière Arnaud Lavisse
  • Décors Tristan Baudoin
  • Choeur Le Concert des Nations
  • Régisseur cirque Nicolas Lourdelle
  • Chef de chœur Lluis Vilamajo
  • Solistes Alcione : Lea Desandre / Ceix : Cyril Auvity / Pelée : Marc Mauillon / Pan & Phorbas : Lisandro Abadie / Tmole, Grand-Prêtre & Neptune : Antonio Abete / Ismène, 1re matelote : Hasnaa Bennani / Bergère, 2de matelote, prêtresse : Hanna Bayodi-Hirt