A découvrir: "Les vêpres pour l'Assomption" de Nicola Porpora

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/03/2012 à 17H35
Concert et enregistrement des "Vêpres" de Nicola Porpora

Concert et enregistrement des "Vêpres" de Nicola Porpora

© CCR Ambronay - Bertrand Pichène

Les Vêpres pour l'Assomption (Vespro per la Festivita dell' Assunta) de Nicola Porpora est une oeuvre peu connue du grand public et jusque là jamais éditée en CD. Au festival d'Ambronay l'an dernier, Le Parlement de Musique et la Maîtrise de Bretagne sous la direction de Martin Gester l'ont mise en lumière de très belle façon. C'est le CD de cet enregistrement en public qui vient de sortir sous le label Ambronay Editions.

Les Vêpres pour l'Assomption ont été données pour la 1ère fois le 15 août 1744 à Venise, à l'Ospedaletto, l'un des quatre orphelinats pour filles de la ville, spécialisé en enseignement musical.

Vivaldi n'est pas loin.

Mais contrairement à la musique sacrée que composait allait alors Vivaldi pour la Pièta où il enseignait le violon, la musique de Porpora  était destiné spécifiquement aux voix de femmes et orchestre.
 

La pochette du CD

La pochette du CD

© CCR Ambronay - Bertrand Pichène
 

Pour Martin Gester, Nicola Porpora a composé là une "oeuvre d'un style original qui combine baroque et style classique naissant, bel canto, polyphonie, musique de danse et concertante".

Une synthèse personelle des styles européens de l'époque.
 

Il Vespro per la Festivita dell'Assunta: Laudate Pueri Dominum


 

L'enregistrement réalisé à Ambronnay restitue avec une clarté et une légèreté extraordinaires l'ambiance de ces Vêpres. 

L'orchestre du Parlement de Musique enveloppe avec légèreté les choeurs de la Maîtrise de Bretagne pour en souligner la force. 
 

Il Vespro per la Festivita dell'Assunta: Salve Regina - Ad te clamamus


 

Ces Vêpres pourraient être seulement solennelles et graves, sous la baguette de Martin Gester elles sont aériennes et envoûtantes. 

Il Vespro per la Festivita dell'Assunta de Nicola Porpora par Le Parlement de Musique et la Maîtrise de Bretagne. Ambronay Editions