Un trio prometteur aux Victoires de la musique classique

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/02/2016 à 15H12
Adrien Boisseau, Lucienne Renaudin-Vary, Camille Berthollet

Adrien Boisseau, Lucienne Renaudin-Vary, Camille Berthollet

© Nicolaj Lund, Anne Renaudin, Stéphanie Slama

Trois jeunes artistes aux profils atypiques se disputeront mercredi soir les "Révélations" des Victoires de la musique classique, présentées pour la première fois par Claire Chazal lors d'un concert géant diffusé mercredi à 20H55 en direct de la Halle aux Grains de Toulouse sur France 3 et Culturebox.

L'ancienne présentatrice de TF1, évincée du journal télévisé en septembre en raison d'audiences en baisse a "immédiatement accepté" de présenter l'émission. "J'avais envie en quittant TF1 d'arrêter le journal : 25 ans c'était long. J'avais envie de parler de mes passions", a-elle expliqué lors de la
présentation de l'émission.

Claire Chazal, qui anime sur France 5 le magazine culturel quotidien "Entrée Libre", avoue être "plus danseuse que musicienne". Passionnée d'art lyrique, elle est assidue depuis toujours à l'Opéra et avoue un faible pour Schubert - "le côté déchirant" - Mozart, Bach et Ravel. Elle animera les Victoires de la musique avec son fidèle présentateur depuis 15 ans, le musicien Frédéric Lodéon, producteur du "Carrefour de Lodéon" sur France Musique.

Révélations : Camille Berthollet, Adrien Boisseau, Lucienne Renaudin-Vary

Les "Victoires" sont l'occasion de révéler au grand public de jeunes pousses de la musique classique. Cette année, un visage lumineux ne leur est pas tout à fait inconnu: la jeune Camille Berthollet, 17 ans a crevé l'écran lors de l'émission "Prodiges" sur France 2 en décembre 2014. Face à elle, l'altiste Adrien Boisseau, membre du quatuor Ebène qui se produit dans le monde entier, à seulement 25 ans, et Lucienne Renaudin-Vary, une des rares jeunes filles à avoir opté pour la trompette, ont toutes leurs chances.

Les Révélations sont élues pour moitié par les professionnels et pour moitié par le grand public, invité à voter en ligne (60.000 votes l'an dernier, selon Frédéric Lodéon).

Guillaume Andrieux, Elsa Dreisig, Jérémy Duffau

La Révélation lyrique distinguera le baryton Guillaume Andrieux qui a fait ses débuts au Festival d'Aix-en-Provence, la soprano Elsa Dreisig (qu'on a entendu dans "Les Parapluies de Cherbourg" avec Natalie Dessay) ou le ténor Jérémy Duffau.  

Les Victoires consacrent aussi des artistes confirmés: cette année, elles devront départager les pianistes Bertrand Chamayou et Adam Laloum et la flûtiste Magali Mosnier. 

Pour le lyrique, la mezzo Marianne Crebassa, le baryton Stéphane Degout et la mezzo Karine Deshayes sont en lice.

Un collège de 300 professionnels (musiciens, producteurs de disques et de concerts, chefs d'orchestres, critiques) élit les lauréats.

Nouveau duel Devieilhe / Fuchs

Ironie du sort, le duel amical entre Sabine Devieilhe (Victoire 2015) et sa consoeur Julie Fuchs (Victoire 2014) est reconduit cette année pour le prix de l'enregistrement: la première chante "The Weber Sisters" avec l'ensemble Pygmalion dirigé par son époux Raphaël Pichon et la seconde a publié "Yes!" un pot-pourri de mélodies enlevées, avec l'Orchestre national de Lille.

Invités prestigieux

Le concert des Victoires invite chaque année des musiciens prestigieux comme cette année le pianiste Menahem Pressler (92 ans) et le benjamin du clavier Julian Trevelyan, 17 ans, lauréat du prestigieux concours Long-Thibaud-Crespin 2015.

La soprano russe Olga Peretyatko, le basse russe Ildar Abdrazakov et le ténor américain Charles Castronovo seront également sur le plateau, avec le violoniste Nicolas Dautricourt et l'orchestre et les choeurs du Capitole dirigés par Tugan Sokhiev.

L'an dernier, l'émission avait réuni 1,5 million de téléspectateurs, soit 200.000 de plus qu'en 2014. Le palmarès avait distingué la soprano à la voix aérienne Sabine Devieilhe et le violoncelliste Edgar Moreau comme artiste de l'année, tandis que les "Révélations" récompensaient le jeune claveciniste Jean Rondeau et le ténor Cyrille Dubois.

Les Victoires de la musique classique ont fait découvrir aux grand public en 20 ans de nombreux talents devenus des stars, comme le contre-ténor Philippe Jaroussky, le pianiste Alexandre Tharaud, les frères Gautier Capuçon (violoncelle) et Renaud Capuçon (violon).    

Les Victoires de la musique classique, mercredi 24 février 2016 à 20H55 sur France 3 et Culturebox