Un concert grandiose pour lancer la 40e saison de l'Orchestre National de Lille

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/07/2015 à 09H21
Orchestre National de Lille au stade Pierre Mauroy

Orchestre National de Lille au stade Pierre Mauroy

© PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Vendredi 17 juillet, le concert d’exception de 300 musiciens et choristes au Stade Pierre Mauroy a lancé la quarantième saison de l’Orchestre National de Lille. Alors qu'il y avait moins de spectateurs que de musiciens lors de son premier concert, l'ONL a célébré ses 40 ans en grandes pompes, devant 16.000 personnes.

La saison 2015-2016 de l’Orchestre National de Lille (ONL) est marquée par son 40e anniversaire. En 1976, Jean-Claude Casadesus créait cet orchestre, dont le premier concert eut lieu dans une usine de Douai. Ce cadre atypique annonçait déjà clairement la volonté de décentralisation culturelle du chef d’orchestre afin de briser l’élitisme de la musique classique. Ainsi, des concerts furent organisés dans des usines, dans des prisons, dans des écoles… Grâce au soutien de Pierre Mauroy, alors maire de Lille, cet orchestre est devenu l’un des plus mobile de France. En 40 ans, il a arpenté non seulement des centaines de communes françaises mais aussi plus de trente pays.

Jean-Claude Casadesus au stade Pierre Mauroy

Jean-Claude Casadesus au stade Pierre Mauroy

© PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Cette saison plus que jamais, alors que l’ONL fête ses 40 ans et son fondateur ses 80 ans, la volonté d’atteindre un public vaste et varié domine la philosophie de l’orchestre national. A titre d’exemple, la programmation le 10 juillet  de Pierre et le Loup avec des billets entre 5 et 10 euros. 
 
Reportage : M-C. Delouvrié / B. Espalieu / J-M. Carrette / V. Dusausoy

Dans le même état d’esprit, l’ONL a soufflé ses bougies avec le lancement de sa quarantième saison vendredi 17 juillet au stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq, un clin d’œil à l’homme qui a épaulé Jean-Claude Casadesus . Sur les 16.000 spectateurs, plus de la moitié ont pu obtenir leurs billets au tarif de 10 euros pour une sublime  performance de l’ONL. Accompagné de ses 100 musiciens, et de 200 choristes du Nord-Pas-de-Calais et de la ville de Reims, Jean-Claude Casadesus a fait vibrer le stade au son du Boléro de Maurice Ravel et de Carmina Burana du compositeur allemand Carl Orff. Pour couronner le tout, l’orchestre était accompagné de trois solistes exceptionnels : la soprano Yeree Suh, le contre-ténor Jakob Huppmann et le baryton Ales Jenis.

Le concert est à revoir ci-dessous grace à France 3 Nord-Pas-de-Calais : 
Concert de l'ONL au stade Pierre Mauroy, vendredi 17 juillet


Ce concert grandiose inaugure une saison qui sera marquée par des collaborations de prestige avec non moins de 12 chefs d’orchestre, et toujours autant de transmission et de partage.