En direct de la Chapelle Royale, découvrez les trésors de Rameau, Mondonville et Telemann !

Au programme, grands motets de Jean-Joseph de Mondonville (In exitu Israel), Jean-Philippe Rameau (Quam dilecta, In convertendo) et Georg Philipp Telemann (Deus Judicium tuum).

Maître de l’opéra au temps de Louis XV, Rameau livra aussi des grands motets de toute beauté. Mais son contemporain Mondonville le disputait en notoriété dans ce domaine, ses motets restant les œuvres les plus jouées à Paris au XVIIIe siècle. Entre ces deux gloires, quelques auteurs étrangers surent également saisir les particularités stylistiques de l’époque, dont Telemann qui, de passage à Paris, fit jouer un grand motet fort applaudi par le public exigeant du Concert Spirituel. A tête de son ensemble Pygmalion, le brillant Raphaël Pichon a donné de splendides concerts à Versailles ces deux dernières années, servant ses deux compositeurs de prédilection : Rameau et Bach. Sa Passion selon Saint Jean a été un moment d’exception. Le voici, à la tête de ce chœur, vibrant, s’attaquant à trois chefs-d’œuvre sacrés.

Distribution

  • Date 12 octobre 2013
  • Durée 1h 30min
  • Production Step by step productions
  • Réalisation Yan Proefrock
  • Chef d'orchestre Raphaël Pichon
  • Orchestre Chœur et Orchestre Pygmalion
  • Conseiller Musical Yves Rousseau
  • Solistes Céline Scheen / Eugénie Warnier / Samuel Boden / Emiliano Gonzalez-Toro / Benoît Arnould
A lire aussi
  • DU 05 octobre AU 05 novembre 2013
  • Opéra / Classique