Star Wars symphonique : lumineux concert à l'Auditorium de Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/09/2016 à 11H21
Les musiciens de l'ONL interprétant les partitions de john Williams

Les musiciens de l'ONL interprétant les partitions de john Williams

© France 3 / Culturebox

Jusqu'au 1er octobre 2016, l'auditorium de Lyon accueille, "Star Wars en concert" un spectacle symphonique reprenant tous les thèmes composés par John Williams pour la saga intergalactique initiée par George Lucas. Le chef Ernst van Tiel dirige l'Orchestre National de Lyon. la musique s'accompagne d'un puissant spectacle de lumière qui illustre chaque morceau à la manière d'un film.

Une nouvelle fois, cette série de concerts lyonnais vient conforter l'impression que la musique de film est bien la continuatrice directe de la musique classique. A cet égard, John Williams perpétue la tradition symphonique à laquelle il se réfère d'ailleurs ouvertement. Tout ce que le new-yorkais aujourd'hui âgé de 84 ans a composé pour la saga Star Wars depuis 1977 en fait figure de meilleur exemple.

Parmi les inspirations de Williams, Puccini et Wagner sont les plus identifiables dès "Un nouvel Espoir", le premier épisode sorti en 1977. Chaque morceau, le concert en compte une dizaine dont le plus long dure 16 minutes, évoque un personnage ou une situation de la saga : "Thème de Luke et Leïa", "Thème de Yoda", ou "La Marche Impériale" (le thème attaché à Darth Vader alias Anakin Skywalker). Même sans projection du film, les images habitent l'esprit du spectateur tout au long de la soirée, comme une rémanence.

La musique s'accompagne d'un spectacle de lumière spécialement concocté sur le thème de"Star Wars". Et, bien entendu, le laser n'en est pas absent. Cette mise en lumière a été confiée à la spécialiste du genre, la Canadienne mondialement reconnue D.M. Wood. Le spectacle est propre à contenter les mélomanes amateurs de musique symphonique aussi bien que les fans de la saga. "Star Wars" compte pour l'heure sept opus (sans compter les films dérivés pour enfants et les déclinaisons animées).

Reportage : M. Figureau / J. Jacquard / L. Cortial
Et comme pour chaque événement lié à la saga de la "Guerre des Etoiles", comme on l'appelait en France les premières années, les spectateurs fans viennent déguisés et les allées de l'auditorium grouillent de clones, de gardes impériaux et d'avatars de Darth Vader ou Luke Skywalker.