Cinq airs de Gospel pour célébrer Noël

Publié le 22/12/2015 à 10H15
page gospel

Pour les fêtes de fin d'année, revivez la ferveur des concerts de gospel menés par de prestigieuses formations. Des shows « à l’américaine » et des versions pleines d’énergie de standards comme "All When the Saints" ou "Oh Happy Day".

"All When the Saints Go Marching in" par l’American Gospel Junior 

Issu du célèbre show American Gospel pour 100 voix, le groupe American Gospel Junior revisite ce classique de la culture afro-américaine, adaptation d’un « negro spiritual » composé à la fin du XIXe siècle.

 

"Oh Happy Day" par le New Gospel Family

Avec plus de 800 concerts en moins de quinze ans dans les salles les plus prestigieuses et des collaborations internationales (David Guetta, Stevie Wonder, Julio Iglesias ou encore Céline Dion), la formation a su renouvelé le genre avec brio. Elle excelle autant dans la reprise de classiques comme "Oh Happy Day" (rendu célèbre par la comédie "Sister Act") que dans un gospel revisité aux rythmes rap et funky.

 

"Let Everything That Hath Breath" par l’American Gospel Junior

Adaptation du Psaume 150 (invitation à la louange de Dieu extraite du “Livre des Psaumes”), "Let Everything" n’en est pas la première mise en musique puisque Bach et de Lalande ont en leurs temps composé des oeuvres s'inspirant directement de ce psaume.


"Jesus" par les Campbell Brothers

La fratrie (Chuck, Phillip, Carlton et Darick) réinvente complètement le gospel en utilisant une "pedal steel guitar" et un "lap steel guitar" comme dans certaines églises du Sud profond des États-Unis. 

 

"Amen" par le New Gospel Family et le public de l'Olympia

Dans une ambiance surchauffée, le chef de choeur Edgard Vandenbroucque dirige le public de l'Olympia sur ce classique de la musique noire et spirituelle, un incontournable des églises en période de fêtes.