Réécoutez le concert improvisé de Mstislav Rostropovitch il y a 25 ans à Berlin

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/11/2014 à 15H04
Chute du Mur : Rostropovitch joue Bach en 1989 à Berlin

Chute du Mur : Rostropovitch joue Bach en 1989 à Berlin

© Capture d'écran

Il y a 25 ans tombait le mur de Berlin. L'immense violoncelliste Mstislav Rostropovitch, dit "Slava" y avait donné un concert improvisé au pied du mur.

Le 11 novembre 1989, le génie du violoncelle d'origine russe Mstislav Rostropovitch aprenant la nouvelle de la chute du mur décide immédiatement de partir pour Berlin. Il prend un avion privé que lui met à disposition Antoine Riboud et débarque sans crier gare dans la ville allemande.

Il se rend en taxi à "Check Point Charlie", le fameux poste frontière entre l'Est et l'Ouest de la ville, sort son violoncelle, emprunte une chaise dans une maison voisine, et s'installe pour interprêter les Suites de Bach, ("car Bach, c'est Dieu") sous les oreilles éblouies des Allemands présents. 
Le musicien voit dans la chute du mur l'effondrement de ce qui le déchire depuis qu'il a du s'exiler de d'URSS dans les années 70. Défenseur d'Alexandre Soljenitsyne et plus largement soutien aux opposants au régime de Brejnev, il avait peu à peu été mis à l'écart de la vie musicale à Moscou. Quittant alors  l'URSS avec sa famille, il s'était installé aux Etats-Unis. En 1978, il avait été déchu de sa nationalité soviétique. 

Cette scène de "Slava" jouant aux pieds du Mur de Berlin est restée comme l'une des plus marquantes de l'événement. Dix ans après de la chute du mur de Berlin, le musicien se souvient de cet épisode.