Raphaël Sévère : itinéraire d'un surdoué de la clarinette

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/02/2015 à 17H34
Raphaël Sévère

Raphaël Sévère

© Bertrand Béchard

Raphaël Sévère, à tout juste 21 ans, est déjà une étoile de la clarinette très demandée. En concert à la Folle Journée de Nantes ce week-end, il devait aussi être ce lundi soir à Lille l'un des invités des 22e Victoires de la musique classique.

Reportage: Boris Vioche, Philippe Queyroux, Eric Rosello, Sophie Goubil

Année 2009. Raphaël Sévère a tout juste 15 ans quand il apparaît dans la liste des nommés aux Victoires de la musique classique, dans la catégorie révélation soliste instrumental. Il vient d'intégrer un an plus tôt le Conservatoire national de Paris devant 80 candidats. Voilà pour situer le niveau du prodige.

Depuis ses études au Conservatoire de Nantes, il a trusté les prix. A 12 ans, il remporte le concours de Tokyo. Il joue en soliste avec de nombreux orchestres du Junge Sinfonie Berlin au Hong Kong Sinfonietta.

Côté musique de chambre, il joue avec les plus grands, Quatuor Ebene, Modigliani, et se produit régulièrement avec le pianiste Adam Laloum (autre nommé aux Victoires de la Musique, en 2012).

Son album consacré à Brahms (Mirare) en 2014 avec Adam Laloum et le violoncelliste Victor-Julien Laferrière a reçu le Diapason d'Or et lui a valu les 4F de Télérama...