Piano aux Jacobins : Nelson Goerner remplace au pied levé Menahem Pressler

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/09/2013 à 16H47
Le 3 septembre, Nelson Gorner a ouvert la 34ème festival Piano aux Jacobins 

Le 3 septembre, Nelson Gorner a ouvert la 34ème festival Piano aux Jacobins 

© France 3 Culturebox

Légende vivante du piano, Menahem Pressler devait ouvrir la 34ème édition du festival Piano aux Jacobins à Toulouse le 3 septembre. Mais les organisateurs ont dû trouver un remplaçant de dernière minute. Le public n’a pas perdu au change avec le pianiste argentin Nelson Goerner qui entretient une relation particulière avec le festival. C’est là qu’il a fait ses débuts voilà vingt-deux ans.

Reportage :  Claire Sardain, Xavier Marchand, Marie-Alice Daily, Christian Pelhate, Patrick Level

Créé en 1980, Piano aux Jacobins est devenu un festival de renommée internationale qui a même réussi à s’exporter en Chine où depuis neuf saisons des concerts sont proposés au mois de mai à Pékin, Shangaï et Guangzhou.
Axé sur un programme qui mêle artistes reconnus et talents en devenir, le festival a su évoluer. Le répertoire classique est toujours largement représenté mais d’autres genres musicaux tels que le jazz sont désormais présents tout comme des œuvres contemporaines et parfois commandées aux artistes présents.
 
Pour ce cru 2013, vingt-quatre concerts sont proposés jusqu’au 30 septembre dans cinq lieux différents : le Cloître des Jacobins, le Musée les Abattoirs, l’Auditorium Saint Pierre des Cuisines, la Prairie des Filtres et L'Escale à Tournefeuille.
Quant aux artistes invités, parmi les plus connus, on peut citer Elizabeth Leonskaja, Richard Goode, Boris Berezovsky, Joaquin Achucarro ou encore Yaron Herman du côté jazz.

Un concert électro est même programmé le 28 septembre avec Gabriel Propkofiev (le petit-fils de Serguei) et Peter Gregson.