Passe ton Bach d'abord ou Jean-Sébastien entre baroque, jazz et danse à Toulouse

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/06/2013 à 13H54
L'Ensemble baroque de Toulouse (EBT), à l'initiative du festival Passe ton Bach d'abord (ici en 2008 à l'église Saint-Exupéry de Toulouse)

L'Ensemble baroque de Toulouse (EBT), à l'initiative du festival Passe ton Bach d'abord (ici en 2008 à l'église Saint-Exupéry de Toulouse)

© Pascal Pavani / AFP

Bach investit Toulouse le week-end prochain pour la 6e édition du festival "Passe ton Bach d'abord", qui met le plus grand compositeur de l'histoire de la musique à toutes les sauces

A partir de vendredi et pendant trois jours, les mélomanes pourront profiter de 100 événements organisés dans 30 lieux différents. Des concerts et également de la danse contemporaine ou un bal. Le compositeur allemand sera joué en version baroque mais aussi jazz ou électronique.
 
Le thème du festival Passe ton Bach d'abord, initié par l'Ensemble baroque de Toulouse (EBT) et son directeur artistique Michel Brun est le "voyage immobile", celui d'un compositeur qui n'a jamais quitté son Allemagne natale mais qui s'est inspiré "des styles si éloignés des musiques de l'Europe entière".
 

Extraits de l'édition 2012 Passe ton Bach d'abord

 
Influences croisées en Europe
Les organisateurs tenteront de révéler ces influences diverses sur le compositeur à travers les propres oeuvres de Jean-Sébastien Bach (1685-1750). Ils provoquent aussi des rencontres entre des artistes venus de Slovénie, de Lettonie, d'Espagne et de différents pays d'Europe "dont on connaît peu en France le rapport qu'ils entretiennent avec Bach".
 
Les concerts auront lieu dans des lieux très divers, bars, musée, chapelle, cour d'hôtel particulier, cathédrale, tribunal, temple. Certains sont gratuits, les autres coûtent 5 euros à l'exception de deux concerts exceptionnels (10 et  20 euros).