Mort de Jean-Claude Risset, compositeur et homme de science, pionnier de la musique électronique

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/11/2016 à 09H40
Le compositeur Jean-Claude Risset en 2010.

Le compositeur Jean-Claude Risset en 2010.

© Aude Paget / Ina

Le compositeur Jean-Claude Risset, chercheur émérite médaille d'or du CNRS, est mort le 21 novembre à l'âge de 78 ans. Il était resté dans l'ombre, bien moins connu que Pierre Schaeffer ou Pierre Boulez. C'est pourtant l'une des figures clef de la musique électronique, pionnier dans l'usage de l'ordinateur pour la composition musicale qui disparaît.

La science et l'art

Cjhercheur émerite et compositeur.Jean-Claude Risset a été Médaille d'or du CNRS, grande distinction scientifique, en 1999 et Grand Prix de la musique en 1990. Son catalogue d'oeuvres musicales est riche de plus de soixante-dix pièces.

Agrégé de physique en 1961et docteur en sciences physiques en 1967, Risset, chercheur au CNRS, a entamé une carrière de pianiste, parallèlement à ses premiers pas comme chercheur. 

"Composer le son lui-même"

L'étude du piano, notamment la question du toucher, la conduite du jeu, la  construction de la sonorité, semble avoir éveillé son intérêt pour, selon sa  propre expression, "composer le son lui-même". Cette recherche demeurera tout  au long de sa vie le moteur de sa création, tant artistique que scientifique.

Moins connu que Pierre Schaeffer ou Pierre Boulez, Jean-Claude Risset est le premier en France à avoir mis en pratique l'usage de l'informatique pour la composition et la production musicale.