La chanteuse de Moriarty et l’ensemble Helstroffer entremêlent musiques baroques et chants traditionnels américains.

La chanteuse franco-américaine Rosemary Standley (du groupe Moriarty) se lie à l’ensemble de Bruno Helstroffer pour présenter le projet “Love I Obey”. Une création originale qui fait revivre chants et musiques du passé sur un son blues aux accents modernes.

Rosemary Standley multiplie les projets où elle manie avec aisance différents genres. Avec son groupe Moriarty (retrouvez le groupe Moriarty aux Nova Sessions sur Culturebox), le folk flirte avec le blues. Sur le projet “Birds on the Wire” elle collabore avec la violoncelliste Brésilienne Dom La Nena pour mêler reprises contemporaines et musiques du monde.

Télérama décrit une “voix prégnante et langoureuse qui lui permet de tout chanter, du folk au baroque”. Un talent qui lui sert sur son dernier projet “Love I Obey”. La chanteuse franco-américaine s’associe à l’ensemble Helstroffer, expert en instruments anciens, (clavecin, orgue, théorbe, viole de gambe, serpent), pour s’attaquer au répertoire baroque et à celui des chants traditionnels américains (folk et blues). 

Découvrez le trailer de l’album “Love I Obey”

Love I Obey avec Rosemary Standley à l'Auditorium Jean Cocteau

Moriarty interprète "Diamonds Never Die" aux Nova Sessions Love I Obey avec Rosemary Standley à l'Auditorium Jean Cocteau

Distribution

  • Date 07 mars 2015
  • Durée 1h 10min
  • Production Séquence SDP
  • Réalisation Fabien Raymond
  • Metteur en scène Vincent Huguet
  • Costumes Clémence Pernoud
  • Musiciens Rosemary Standley – Voix / Bruno Helstroffer – Guitare & Théorbe / Elisabeth Geiger – Clavecin / Martin Bauer – Viole de gambe
  • Scénographie Vincent Huguet et Anne Muller
A lire aussi