Les Musicales en Auxois, le mariage réussi de la musique et du patrimoine

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/08/2014 à 17H32
Les "Indes Galantes" de Rameau en version Jazz revisité par Denis Colin

Les "Indes Galantes" de Rameau en version Jazz revisité par Denis Colin

© Culturebox

Comme chaque année depuis 20 ans, le festival des Musicales en Auxois propose au public de belles pages du baroque dans des lieux exceptionnels de Côte-d'Or. Des soirées inoubliables dans des chapelles, des châteaux ou encore des hôtels particuliers aux sons d’œuvres oubliées ou revisitées. Un mariage entre la musique, le patrimoine, mais aussi le jazz, à découvrir jusqu'au 15 août 2014.

Placé sous la direction artistique du chef d’orchestre Franck-Emmanuel Comte, originaire de l’Auxois, le festival propose au public des concerts de musique ancienne, de musiques inédites ou traditionnelles, un éventail qui va du répertoire vocal baroque aux musiques du monde avec parfois de belles surprises et des associations aussi osées qu'étonnantes. "Les Indes galantes de Rameau" s'offrent par exemple dans une version jazz absolument remarquable.

Reportage : S. Bouillot, R. Liboz, F. Nivot, R. Edgell
Le vingtième anniversaire
En 20 ans, Les Musicales en Auxois ont organisé plus de 200 concerts dans des hauts lieux historiques comme l’abbaye de Fontenay, le parc Buffon à Montbard, la citadelle de Châteauneuf-en-Auxois, les châteaux de Bussy-Rabutin, de Posanges ou encore d’Epoisses.

Les festivités ont débuté le 2 août par un concert d’ouverture à l’abbaye de Fontenay. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, elle est le seul grand lieu sur ce territoire qui puisse accueillir du monde. Le concert de clôture aura lieu à la Collégiale de Thil le 15 août 2014. Plusieurs autres représentations sont prévues dans des lieux historiques privés.
 
Découvrez le programme des Musicales en Auxois ici