"Les Musicales de Pommiers" : une soirée d'ouverture dédiée à Beethoven avec François-Frédéric Guy

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/08/2016 à 09H54
Le pianiste François-Frédéric Guy jouera pour la soirée d'ouverture des Musicales de Pommiers (2016).
	 

Le pianiste François-Frédéric Guy jouera pour la soirée d'ouverture des Musicales de Pommiers (2016).

 

© DR

Pour sa 4ème édition, les Musicales de Pommiers (Loire) confient la soirée d'ouverture au pianiste François-Frédéric Guy. Le festival de musique classique, qui se tient du 5 au 7 août et du 12 au 14 août, accueillera également en résidence Philippe Hersant, élu compositeur de l'année aux Victoires de la Musique classique 2016.

Deux week-ends de découverte. Du 5 au 7 août et du 12 au 14 août, les Musicales de Pommiers (Loire) mettent la musique classique à l'honneur. Au coeur d'un édifice du XIIème siècle réputé pour son acoustique, les festivaliers pourront découvrir le site du Prieuré de Pommiers-en-Forez grâce aux promenades musicales organisées les samedis après-midis. 

Le pianiste François-Frédéric Guy lancera les festivités ce vendredi avec une soirée en hommage à Ludwig van Beethoven, qu'il a étudié pendant huit ans. Ce spécialiste de la musique allemande jouera notamment l'incontournable "Au clair de Lune".  Celui qui a sorti un CD consacré à Brahms en avril dernier jouera également une oeuvre du compositeur allemand. Sur scène, il sera accompagné entre autres par Christian-Pierre et Adrien La Marca, les fréres à l'origine de ce festival. Violoncelliste et altiste de renom, ils auront carte blanche pour la soirée du 7 août. 

Une échappée vers le jazz

Les Musicales de Pommiers, ce n'est pas que de la musique classique. Le 6 août, une journée sera consacrée au jazz avec le pianiste Yaron Herman, qui animera et jouera lors d'une conférence sur "L'art du jazz". Le soir, il se produira sur scène avec le clarinettiste Michel Portal. 

Le Sirba Octet réinterprétera les grands airs du répertoire yiddish le 13 août. Mené par le violoniste Richard Schmoucler, ces musiciens ont entrepris un grand travail de transcription pour transformer ces airs fredonnés dans les villages en partitions durables. Pour clôturer le festival le 14 août, le compositeur Philippe Hersant sera à l'honneur avec une soirée consacrée aux "grands chefs-d'oeuvres". Elu compositeur de l'année aux Victoires de la Musique classique 2016, il est l'invité du festival en résidence.