Un chef d'œuvre sacré empreint de romantisme italien et de bel canto, le lumineux Requiem de Donizetti

Le Festival de Saint-Denis a choisi de confier la direction du Requiem de Donizetti à un chef habitué de cette manifestation : l'Argentin Leonardo García Alarcón. Ce chef d'orchestre, amoureux de musique italienne, est pourtant spécialisé en baroque. Il apporte sa propre vision à l'œuvre.

L'œuvre
Cette Missa Da Requiem est d'un des compositeurs italiens les plus importants du XIXe siècle, Gaetano Donizetti, davantage connu pour ses opéras que pour sa musique sacrée. Sans surprise, la partition est très lyrique et virtuose. Elle n'a pourtant pas été terminée - il manque les Sanctus, Benedictus et Agnus Dei - et fut publiée pour la première fois, telle quelle, en 1870. L'œuvre a été écrite à la mémoire d’un autre spécialiste du bel canto, Vincenzo Bellini, ami et rival du compositeur. Elle exprime la vision chrétienne du passage de la mort à la vie éternelle.

Le Requiem au Festival de Saint-Denis
Né en 1976, le chef d'orchestre argentin spécialiste de musique baroque Leonardo García Alarcón dirige l'œuvre de Gaetano Donizetti au Festival de Saint-Denis. Après y avoir été programmé pendant plusieurs éditions, il franchit ici une nouvelle étape. Il dirige le Choeur de Chambre de Namur et l'Orchestre Millenium, accompagné de quatre jeunes et réputés solistes.  

C’est une musique composée pour vivre et être aimés.

Leonardo García Alarcón à propos du Requiem de Donizetti

Retrouvez tout l'interview de Leonardo García Alarcón par la rédaction de Culturebox ici

Distribution

  • Date 08 juin 2016
  • Durée 1h 29min
  • Production CLC
  • Réalisation Jean-Pierre Loisil
  • Auteur Gaetano Donizetti
  • Chef d'orchestre Leonardo García Alarcón
  • Orchestre Orchestre Millenium
  • Choeur Choeur de Chambre de Namur
  • Solistes Ambroisine Bré, soprano / Giuseppina Bridelli, alto / Fabio Trümpy, ténor / Nikolay Borchev, basse /