Le jeune prodige Adrien Boisseau nommé aux Victoires de la musique classique

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/02/2016 à 16H18
Adrien Boisseau 

Adrien Boisseau 

© France 3 Bourgogne

Adrien Boisseau est nommé dans la catégorie "Révélation soliste instrumental" aux 23e Victoires de la musique classique diffusées le 24 février sur France 3. A tout juste 25 ans, le jeune altiste a déjà remporté plusieurs concours internationaux. Il a débuté l'apprentissage de l'alto à l'âge de 5 ans au conservatoire de Nevers. Aujourd'hui, il mène une brillante carrière de soliste.

Qui de la violoniste Camille Berthollet, de la trompettiste Lucienne Renaudin-Vary ou de l'altiste Adrien Boisseau sera sacré "Révélation soliste instrumental" de l'année ? Réponse le 24 février prochain sur France 3, lors de la 23e édition des Victoires de la musique classique. Les trois concurrents seront jugés par le public et par des professionnels lors de l'émission, à travers une performance de 10 minutes.

L'étoile montante de la musique de chambre

Si Camille Berthollet a déjà remporté le concours "Prodiges 2014" sur France 2, Adrien Boisseau a également toutes ses chances : depuis plusieurs années, il est considéré comme l'étoile montante de la musique de chambre et fait partie des meilleurs altistes de sa génération. Pour lui, cette nomination est une belle opportunité.

C'est une étape importante qui peut me donner de la reconnaissance au niveau national [...] Une occasion unique pour moi de faire découvrir cet instrument, l'alto, qui est un violon de grande taille au son grave. Habituellement, je joue sur France Musique ou sur Radio Classique pour 10 000 auditeurs, tandis que cette émission en prime time sur France 3 sera regardée par plusieurs millions de téléspectateurs. C'est aussi une manière de faire parler de la Nièvre à laquelle je reste attaché.

Adrien Boisseau, Le journal du Centre, 23 janvier 2016
Formé dès l'âge de 5 ans à l'alto, puis au piano au conservatoire de Nevers, le jeune virtuose est admis à 14 ans au conservatoire de Paris dans la classe de Jean Sulem. Parallèlement, il enrichit sa formation au "Mozarteum" de Salzbourg. En 2011, il obtient un premier prix avec les félicitations du jury et part étudier à Berlin. 

Lauréat de nombreux concours

Adrien collectionne les récompenses dans les concours internationaux : lauréat du concours FMAJI (Festival musical d'automne de jeunes interprètes), Premier Prix et Prix du public du concours Max Rostal de Berlin, Prix du Public et 4ePrix du concours international de Tokyo, Prix "Jeune artiste de l'année 2014" décerné par ICMA, International Classical Music Award (association qui réunit les meilleurs spécialistes de musique classique européens)... La liste est longue. 

A son jeune âge, en dehors de son habileté technique et de la beauté de sa sonorité, Adrien Boisseau est un musicien particulièrement mature et introspectif.

Jury ICMA, 2014
Invité de nombreux festivals, le jeune prodige a joué aux côtés de musiciens prestigieux et s'est déjà produit avec plus d'une quinzaine d'orchestres. Il a fait ses grands débuts à la Philarmonie de Berlin en mars 2011. Par ailleurs, il joue régulièrement en duo avec le jeune pianiste Gaspard Dehaene. Ils ont enregistré ensemble un CD consacré à Léo Smit, puis un autre dédié à Robert Schumann.
Depuis un an, Adrien Boisseau est membre du quatuor Ebène, une formation mondialement reconnue avec laquelle il donne des concerts en Asie, aux Etats-Unis et dans toute l'Europe. 

Le quatuor Ebène est connu pour son approche perfectionniste sur chaque morceau joué. Mes collègues et moi répétons comme des fous et cherchons toujours l'interprétation parfaite. Nous avons un répertoire classique, mais aussi de jazz ou de musiques brésiliennes. C'est une chance de participer à un tel groupe, cela évite la routine du travail en orchestre, sans création, sans surprises.

Adrien Boisseau, Le Journal du Centre, 23 janvier 2016
En parallèle, le jeune Bourguignon poursuit une brillante carrière de soliste. Que demander de plus ? Une Victoire de la musique classique, sans doute ! Qu'il soit couronné ou non, Adrien est déjà promis à un bel avenir. Contrairement à la plupart des musiciens qui doivent donner des cours de musique ou intégrer un orchestre pour vivre de leur art, il gagne sa vie en faisant uniquement des concerts. Une chose est sûre : on n'a pas fini d'entendre parler d'Adrien Boisseau. 

Voici la liste complète des nommés aux 23e Victoires de la musique classique qui seront diffusées le 24 février prochain sur France 3 :
Nominations Victoires de la musique classique 2016.
Nominations Victoires de la musique classique 2016.
Nominations Victoires de la musique classique 2016.
Nominations Victoires de la musique classique 2016.
Nominations Victoires de la musique classique 2016.
Nominations Victoires de la musique classique 2016.
Les 23e Victoires de la musique classique
Mercredi 24 février 2016 
En direct de Toulouse sur France 3 
Soirée animée par Frédéric Lodéon et Claire Chazal