Le guitariste Thibault Cauvin, premier artiste classique à la Tour Eiffel

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Classique de Culturebox
Mis à jour le 26/01/2017 à 16H52, publié le 26/01/2017 à 15H56
Le guitariste Thibault Cauvin. 

Le guitariste Thibault Cauvin. 

© Thibault Cauvin

Fils d'un rockeur, le guitariste Thibault Cauvin a choisi l’univers du classique où il s’est imposé en quelques années comme l’une des références en France. Musicien nomade et poète, il est aussi discret dans la vie qu’il devient une star sur scène, à Shanghai ou à New York. Le 28 janvier, il sera le premier musicien classique à se produire au 1er étage de la Tour Eiffel.

Thibault Cauvin, 32 ans, une moustache fine, l’étui de sa guitare en bandoulière et le sourire toujours aux lèvres, promène son élégance dans une des allées du Champ de Mars à Paris. Il est là comme chez lui, mais ce n’est pas vraiment ici qu’il vit. "Un peu partout peut être chez moi », nous dit-il. « Je n’ai pas de maison, je suis un voyageur incessant. Et il est vrai que j’ai le sentiment d’être citoyen de l’endroit où je suis le soir d’un concert ou le temps d’une résidence".

"Le Magic Tour"

Depuis plus de quinze ans, Thibault Cauvin, l’une des références de la guitare classique en France,  ne cesse de sillonner le monde où il est reçu dans des salles mythiques comme Carnegie Hall à New York, le Shanghaï Concert Hall ou le Tchaïkovski Hall de Moscou, comme  dans de petits cercles d'initiés.

Sujet : L. Ciavarini Azzi, D. Lévy, L. Calvy, V. Poulain

Alors que sortait il y a quelques mois son 8e album studio et premier avec orchestre, entièrement consacré à Vivaldi, Thibault Cauvin était déjà engagé dans une nouvelle tournée, le "Magic Tour". Le principe : ne jouer que dans des lieux exceptionnels, comme au Palais de la Paix du Tribunal Pénal International de la Haye (le 9 février), au Palais Ennejma Ezzahra de Sidi Boussaïd en Tunisie (le 4 avril) au Trinquet de Biarritz, une salle de pelote basque traditionnelle datant de 1880 (le 16 avril), au  Jardin Botanique de Singapour (le 9 mai)… Le 28 janvier, son "Magic Tour" s’arrête au premier étage de la Tour Eiffel.