Le grand chef d'orchestre français Georges Prêtre est mort

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/01/2017 à 20H27, publié le 04/01/2017 à 19H50
Le chef d'orchestre Georges Prêtre, lors du concert du Nouvel An 2010 à Vienne.

Le chef d'orchestre Georges Prêtre, lors du concert du Nouvel An 2010 à Vienne.

© Dieter Nagl / AFP

Le chef d'orchestre français Georges Prêtre, qui a régulièrement dirigé l'Orchestre Symphonique de Vienne, est mort mercredi à l'âge de 92 ans. Le chef préféré de Maria Callas, dont il avait dirigé les derniers concerts à Paris et à Londres, a dirigé la plupart des grands orchestres internationaux, de la Scala de Milan au Metropolitan Opera de New York et à la Fenice de Venise.

Un enfant du Nord

Georges Prêtre est mort à Navès, dans le sud-ouest de la France, où il vivait et possédait le château de Vaudricourt, a indiqué l'adjointe au maire de Navès chargée de la culture, Brigitte Baux.

Enfant du Nord, fils de bottier, Georges Prêtre était né le 24 août 1924 à Waziers, au coeur du pays minier. Il avait étudié le piano et la trompette avant d'entrer au conservatoire de Paris à l'âge de 15 ans. Il avait fait ses débuts en 1946 à l'Opéra de Marseille, puis avait dirigé à Lille avant d'être engagé au Capitole de Toulouse en 1951 puis à l'Opéra Comique, à l'Opéra Garnier et à l'Opéra de Paris.

Un portrait de Georges Prêtre, qui en 2009 retrouvait sa ville natale de Waziers.

Georges Prêtre, enfant du Nord et de la musique

Une carrière menée principalement à l'étranger

Considéré par ses admirateurs fervents comme "le plus grand chef d'orchestre français", Georges Prêtre a ensuite mené l'essentiel de sa carrière à l'étranger, à la baguette des plus grandes formations du monde - Orchestre philharmonique royal de Londres, Scala de Milan, Metropolitan Orchestra de New York - et particulièrement à Vienne. Il y a été le "premier dirigeant invité", de 1986 à 1991, de l'orchestre Symphonique, deuxième formation de la capitale autrichienne à côté du célèbre orchestre Philharmonique.

En 2008 et 2010, il avait été choisi par les musiciens de l'Orchestre Philharmonique de Vienne pour diriger les concerts du Nouvel An. Il était devenu ainsi le premier chef français à la tête de cet orchestre depuis 50 ans. Georges Prêtre a aussi dirigé le concert du Nouvel An de La Fenice à Venise le 1er janvier 2009.

Spécialiste de la musique française, de Poulenc à Dutillieux, Berlioz et Saint-Saëns, Georges Prêtre avait emporté une Victoire de la Musique Classique du Meilleur Chef d'Orchestre en 1997.

Le 1er janvier 2010, Georges Prêtre dirigeait le concert du Nouvel An de l'Orchestre Philharmonique de Vienne.

Le grand concert du nouvel an avec le chef d'orchestre Georges Prêtre