Le festival Sorru in Musica, trait d'union entre villages corses et musiciens

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/07/2016 à 11H45
Concert en l'église de Vico 

Concert en l'église de Vico 

© France3/culturebox

La 13e édition du Festival Sorru In Musica bat son plein jusqu'au 27 juillet en Corse-du-Sud. Au programme cette année, de l'opéra et du théâtre mais aussi des concerts classiques gratuits. Le premier qui s'est déroulé au couvent de Vico, a débuté par un hommage à la tragédie de Nice.

C'est parti pour la 13e édition du Festival Sorru in Musica en Corse-du-Sud. La vocation de cet événement très éclectique est d'ouvrir la musique au public, toutes générations confondues. Chaque soir, un concert gratuit est proposé dans plusieurs villages de la région des deux Sorru : Rusazia, Murzu, Letia, Rennu, Soccia et au couvent Saint-François de Vico.

Un festival comme un trait d'union entre les villages et les hommes. Pendant une dizaine de jours, la musique résonnera dans les villages, les rues et les églises corses pour recréer du lien social et redonner un sens à l'idée de partage. 
 
Reportage : S. Wolinski / F. Hildenbrant / R. Morere
En marge de ces concerts gratuits, le Festival propose des master classes. Apprentis en violoncelle, clarinette, violon ou polyphonies, venus du monde entier, peuvent suivre les cours dispensés par des professionnels, issus du conservatoire, de l'Orchestre national de France ou la Royal Academy of Music de Londres. Ainsi, artistes locaux et stagiaires se mêlent aux musiciens confirmés en musique classique et traditionnelle. 

C'est une "Histoire Corse" qui clôturera les festivité le 27 juillet : un concert scénarisé avec la participation de tous les musiciens, les étudiants des master classes et la diffusion de deux courts métrages, "La Corse et ses paysages" (1912) et "La fille du Corse" (1907, film d'Henri Bousquet).

Festival Sorru in Musica
Jusqu'au 27 juillet 2016