Le Festival de Saint-Denis 2016 : de Mahler à Bregovic

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/05/2016 à 18H26
La 3e Symphonie de Mahler à la Basilique de Saint-Denis

La 3e Symphonie de Mahler à la Basilique de Saint-Denis

© France 3 Ile-de-France

Jusqu'au 29 juin, le Festival de Saint-Denis propose une quinzaine de concerts classiques dans le cadre monumental de la Basilique ou à la Maison de la Légion d'Honneur. A l'occasion de l'Euro 2016, la 48e édition a décidé d'élargir ses horizons en accueillant aussi la musique balkanique de Goran Bregovic ou le rock de Birds on a wire.

Le coup d'envoi du Festival de Saint-Denis a été donné hier soir à la Basilique avec la Symphonie n°3 de Gustav Mahler. Sur scène : 200 musiciens sous la direction du chef finlandais Mikko Franck, la mezzo-soprano Mihoko Fujimura et des choeurs de femmes et d'enfants. Une deuxième représentation est proposée ce soir. 

Reportage : Pascales Sorgues, Nedim Loncarevic et Laure Decaix  

Beethoven, Schumann, Bach ou Malher... Comme chaque année, le festival dionysien revisite les grands classiques du répertoire. Parmi les temps forts cette année : un récital romantique de Brahms donné par un trio inédit : le violoniste Renaud Capuçon, le pianiste Nicholas Angelich et la mezzo-soprano Karine Deshayes (dimanche 29 mai, Légion d'Honneur).

Julie Depardieu et Charles Berling 

Du Brahms également ce samedi à la Légion d'Honneur, mais aussi du Wagner, Liszt ou Schumann, avec un concert-lecture autour des correspondances romantiques, notamment de Clara et Robert Schumann et Mathilde Wesendonck et Wagner. La musique est interprétée par le Secession Orchestra et les textes lus par un duo lui aussi inédit : Julie Depardieu et Charles Berling. 

Sans oublier la Pastorale (2 juin) et l'Hymne à la joie (23 et 24 juin) de Beethoven, le Requiem de Donizetti (8 juin), le Magnificat de Bach (31 mai) ou les Choeurs de France et d'Angleterre qui interprètent des oeuvres de Poulenc, Fauré, Debussy et Benjamin Britten. 
 

La mezzo-soprano Mihoko Fujimura et l'Orchestre philharmonique de Radio France 

La mezzo-soprano Mihoko Fujimura et l'Orchestre philharmonique de Radio France 

© France 3 Ile-de-France

Classique, rock et baroque

Beaucoup de classique, donc, mais aussi des musiques contemporaines, dans le cadre du festival Métis, histoire d'attirer un plus large public à l'occasion de l'Euro 2016 de football qui se déroulera en partie à Saint-Denis, au Stade de France. Le truculent Goran Bregovic, compositeur des musiques des films d'Emir Kusturica, proposera une création intitulée "De Sarajevo" (14 juin), en hommage à sa ville natale, la petite "Jérusalem des Balkans". Du grand spectacle en perspective, car à son traditionnel Orchestre des Mariages et des Enterrements, il a ajouté un grand orchestre symphonique et trois violonistes solistes, oriental, klezmer et classique occidental. 

Du rock également, avec le duo Birds on a wire (20 juin) composé de la violoncelliste Dom La Nena et de la chanteuse Rosemary Standley, la voix de Moriarty. Elles aussi ont composé une création spécialement imaginée pour la Basilique, "Wish you were here". Elles seront accompagnées par le Britten Sinfonia (cordes, cuivres et persussions). 
 

affiche festival st denis


Festival de Saint-Denis, du 26 mai au 29 juin 
Basilique et Maison de la Légion d'Honneur de Saint-Denis
et dans 8 autres communes de Seine-Saint-Denis