"Le concerto-tube" d'Aranjuez lance le Festival de la Chaise-Dieu

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/08/2015 à 15H28
Philippe Mouratoglou joue le Concerto d'Aranjuez

Philippe Mouratoglou joue le Concerto d'Aranjuez

© France 3 / Culturebox

Le 49e festival de la Chaise-Dieu s'est ouvert ce weekend avec un voyage d'un soir en Espagne. Le guitariste Philippe Mouratoglou et l'orchestre Mozart de Toulouse ont notamment offert au public le célébrissime Concerto de Aranjuez du compositeur Joaquin Rodrigo.

Reportage: Gérard Rivollier, Claude Fallas, Franck Aussourd, Gilles Malfray

En 1939, Joaquin Rodrigo a composé "un tube" alors qu'il séjournait à Paris.
Inspiré de Scarlatti, son Concerto d'Aranjuez pour guitare et orchestre, le premier des cinq qu'il a composé,  est déjà une oeuvre magnifique en elle-même qui nous transporte en Espagne les yeux fermés. Il a voulu que l'auditeur sente grâce à ses notes, les fragrances des jardins du palais d'Aranjuez construit par Philippe II d'Espagne.
Mais en plus de cela son oeuvre a été popularisée par des artistes très différents.
Miles Davis en donné une version jazz dès 1960 dans son album "Sketches of Spain"


Richard Anthony  en a fait un tube pour la France en 1967:  "Aranjuez mon amour"
Puis Paco de Lucia ne pouvait pas ne pas être inspiré par ce chef d'oeuvre



Philippe Mouratoglou est un joueur de guitares. Guitares au pluriel car, tout en étant de formation classique, il aime s'ouvrir à la guitare électrique, folk 6 et 12 cordes ou guitare baryton.
Il collabore avec plusieurs ensembles dont l'orchestre Mozart de Toulouse ou l'orchestre philharmonique de Strasbourg.

En 2012 il a créé le label Vision Fugitive avec lequel il explore des projets très variés comme une relecture du répertoire du célèbre bluesman Robert Johnson.



Le Festival de La Chaise-Dieu: du 21 au 30 août 2015