La Roque d’Anthéron : Alexander Malofeev, 14 ans et bien plus qu'un virtuose

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/08/2015 à 17H01
Alexander Malofeev possède un talent hors-normes mais surtout une profondeur de jeu étonnante pour son jeune âge 

Alexander Malofeev possède un talent hors-normes mais surtout une profondeur de jeu étonnante pour son jeune âge 

© France 3 Culturebox

Le 20 août, pour son avant-dernière soirée, le 35e Festival de la Roque d’Anthéron a permis au public de découvrir Alexander Malofeev, un jeune pianiste russe d’à peine 14 ans. Jamais encore le festival n’avait invité d’artiste aussi jeune. Plus encore que sa virtuosité, c’est la maturité du jeu de l’adolescent qui a séduit les organisateurs.

En 35 ans d’existence, le festival de la Roque d’Anthéron a révélé de nombreux jeunes talents. Mais c’est la première fois qu’un artiste de moins de 15 ans est invité. Cela donne une idée du talent hors-norme d’Alexander Malofeev (ou Malofeyev selon les sources). Avant La Roque D'Anthéron, le jeune pianiste n’avait encore jamais donné de concert en France.

Reportage avant le concert du 20 août : M-A. Peleran / G. Carra / C. Herregods / J-P. Malet

Né à Moscou en 2001, Alexandre Malofeev a commencé le piano à l’âge de 5 ans. La suite de son parcours est une longue suite de récompenses dans de grands concours internationaux, l'un des plus prestigieux étant le Concours International Tchaïkovsky où Alexander a décroché le premier Prix. Il avait 12 ans. Depuis, le blondinet a sillonné le monde donnant des récitals en Russie, en Azerbaïdjan, en Suisse, en Allemagne, en Autriche, en Espagne et aux Etats-Unis. 

Ceux qui ont eu un coup de cœur pour le jeune Alexandre pourront le retrouver au Annecy Classic festival le 29 août prochain. Il côtoiera là bas un autre jeune virtuose, le Géorgien Ilia Lomtatidez, 12 ans et lauréat du concours international de piano d’Astana.