L'orchestre symphonique du Minnesota revient à Cuba, après 85 ans d'absence

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/05/2015 à 13H24
Le grand théâtre de la Havane, à Cuba

Le grand théâtre de la Havane, à Cuba

© Joao da Silva/Rex / Rex/REX/SIPA

L'orchestre symphonique du Minnesota, un des plus réputés des Etats-Unis, donnera deux concerts vendredi et samedi à La Havane, où il fait son retour après 85 ans d'absence, à la faveur du rapprochement historique entre les deux pays.

Ces représentations, qui suivent le réchauffement diplomatique amorcé fin 2014 entre La Havane et Washington, sont données au Théâtre national de la capitale cubaine, dans le cadre du festival Cubadisco-2015, a rapporté jeudi le site d'informations  pro-gouvernemental Cubadebate. Selon l'agence d'informations officielle cubaine AIN, la dernière tournée sur l'île de cet orchestre remonte à 1929-1930.

"Il y a 85 ans l'orchestre du Minnesota avait interprété des oeuvres de Beethoven pour le public cubain. C'est un honneur et un privilège pour nous de faire de même tant de décennies plus tard", s'est félicité le chef d'orchestre finlandais Osmo Vänska, cité par AIN. Sous sa direction, le premier concert proposera des extraits de l'oeuvre de Beethoven avec la participation notamment du pianiste classique cubain Frank Fernandez et du Choeur national de Cuba. Samedi, l'orchestre du nord des Etats-Unis interprétera le "Danzon" du compositeur cubain Alejandro Caturla, des extraits de la comédie musicale West Side Story de Leonard Bernstein et du ballet Roméo et Juliette de Sergueï Prokofiev, selon Cubadebate.

Arrivé mercredi à Cuba, l'orchestre doit participer samedi dans un hôtel à une session de jazz avec des musiciens cubains renommés.

Depuis l'annonce en décembre 2014 du rapprochement entre les Etats-Unis et Cuba, de nombreux artistes américains ont visité l'île dans le cadre de voyages autorisés par les autorités américaines malgré l'embargo imposé à l'île depuis 1962. En juillet, le "Choeur des hommes gays de Washington", une des plus anciennes chorales homosexuelles des Etats-Unis, devrait donner cinq concerts à Cuba .