L'Orchestre Saint-Georges : les balalaïkas oscarisées du "Grand Budapest Hotel"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/03/2015 à 11H38
L'orchestre Saint-Georges de Meudon, les Balaïkas qui ont remporté l'Oscar de la meilleure musique pour le le film "Grand Hotel Budapest" de Wes Anderson

L'orchestre Saint-Georges de Meudon, les Balaïkas qui ont remporté l'Oscar de la meilleure musique pour le le film "Grand Hotel Budapest" de Wes Anderson

© André Sérikoff

Alexandre Desplat a composé la musique du film "The Grand Budapest Hotel" de Wes Anderson, l'orchestre Saint-Georges de Meudon l'a interprétée. Ensemble, ils ont remporté l'Oscar de la meilleure musique de film. Une récompense immense pour ces musiciens qui ont entièrement voué leur vie à la balalaïka. Pour les écouter en live, ils seront en concert le 29 mars au conservatoire russe de Paris.

Alexandre Desplat, l'un des plus brillants compositeurs de musique de films actuels, a signé la musique du film "The Grand Budapest Hotel" de Wes Anderson. Il vient d'être récompensé d'un Oscar à Los Angeles pour la bande originale du film.

Une récompense partagée avec les musiciens 
de l'orchestre Saint-Georges de Meudon qui ont interprété la bande originale du film. Une histoire déjantée portée par une musique folklorique dont l'instrument phare est rare et russe : la balalaïka. Et ça tombe plutôt bien car l'orchestre Saint-Georges est entièrement composé de balalaïkas. 

Rencontre avec ces musiciens amateurs pour la plupart d'origine russe. Reportage : Dupont Isabelle / Malka Yohan / Guennegan Pierric /  Gabrielle Guillot :
Souvenirs d'un enregistrement magistral

L'Orchestre de balalaïkas Saint-Georges réunit aujourd'hui vingt-trois musiciens qui se partagent six registres pour six tailles d'instruments (piccolo, prima, secunda, alto, basse chantante, contrebasse).

Les musiciens et le chef d'orchestre se souviennent avec émotion de l'enregistrement et de la rencontre avec le réalisateur américain. Trois jours passés dans un studio près de Paris en présence de Wes Anderson.

"La première fois que l'on a enregistré, le chef d'orchestre nous a dit 'Bienvenue à Hollywood !'", sourit Alexis Moussine Pouchkine. 
L'originalité de l'orchestre est d'être uniquement constitué par la famille des balalaïkas, ce qui est un phénomène rare, même dans le pays de la balalaïka, la Russie. "Pour moi, qui suis russe, pouvoir pratiquer cet instrument russe populaire que j'adore, c'était juste génial." 
L'orchestre Saint-Georges de Meudon dirigé par Petia Jacquet-Pritkoff

L'orchestre Saint-Georges de Meudon dirigé par Petia Jacquet-Pritkoff

© France 3 / Culturebox
Meudon sur Balalaïka 

La présence de cet instrument dans la ville de Meudon ne doit rien au hasard. La ville a accueilli dès 1917 de nombreux émigrants russes fuyant le régime stalinien. Quatre générations plus tard, leurs descendants font vibrer encore les balalaïkas. Comme l'a résumé Wes Anderson lors de l'enregistrement de la bande-originale : "And now the whole word loves Balalaïka" (maintenant, le monde entier aime la 
Balalaïka). En France, la terre de l'instrument folklorique russe se trouve à Meudon, près de Paris. 

L'orchestre Saint-Georges de Meudon est en c
oncert le 29 mars 2015 au conservatoire russe de Paris. 
"The Grand Budapest Hotel" : la bande-annonce