L’Orchestre National de Lille inaugure un studio numérique révolutionnaire

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/04/2015 à 17H30
L'auditorium de l'ONL

L'auditorium de l'ONL

© France 3

À l’occasion du concert en direct "Piccolo, Saxo et Compagnie", le samedi 18 avril 2015, l’Orchestre National de Lille a inauguré le premier studio mobile entièrement numérique en Europe, ce qui permet d’assister aux concerts hors de l’auditorium avec des sonorités améliorées.

Reportage : Clémence De Blasi, Jean-Marc Vasco et Lefebvre Isabelle


Le studio numérique de "French tech"


Assis dans la nouvelle salle, on sent aussitôt l’amélioration de la sonorité et de l’acoustique autour de la musique actuelle ou électro-acoustique. Avec ces nouveaux dispositifs, la qualité de la diffusion, l’amplification et la transformation du son se perfectionnent.

Selon Jean-Claude Casadesus, l’emblématique chef d'orchestre de l'ONL, cet équipement de haute technologie permet d’éviter la musique mal transmise ou mal retraduite, ce qui était un problème récurrent, et parallèlement de donner une nouvelle dimension sonore.

Enregistrement et retransmission en direct

"Ne pas perdre une miette du spectacle"


Une caractéristique révolutionnaire de ce projet est de garantir une qualité exceptionnelle de captation et de diffusion de concerts ou de programmes "maison" de l’ONL par le streaming, en continu ou en direct, programmes commerciaux ou éducatifs.

Mais l’objectif réel est d’inciter le public qui a pu assister au concert sur Internet à venir sur place, car "rien ne remplacera l’expérience et l’émotion en direct d’un très bel orchestre dans une superbe salle comme la nôtre", détaille François Bou, directeur général de l'Orchestre National de Lille.

Une qualité sonore exceptionnelle notamment pour les malentendants

Une symphonie pour tous


Désormais, des malentendants ou non-voyants peuvent également profiter des concerts. Avec un écouteur en live, les spectateurs vont capter facilement les sons de chaque instrument sans rien perdre de leur beauté, que ce soit en direct ou en différé. Bref, une révolution technologique, une accessibilité pour tout le public.

Avec cette inauguration numérique, l’Orchestre National de Lille est devenu le premier orchestre européen connecté au cœur de l’innovation technologique. Et des morceaux de bravoure comme 4e concerto de Beethoven y seront interprétés en offrant un festin symphonique à tous les auditoires.

(En collaboration avec Zhen Quan Quan)