Polyvalent et éclectique, le Kammerorchester de Basel interprète les plus célèbres cantates de l'Oratorio de Noël.

Savez-vous que la musique de « l’Oratorio de Noël » de Johann Sebastian Bach servait à l’origine à célébrer un évènement profane et pas à une fête religieuse ?

En 1733, le cantor de la chorale de Thomas créait «Tönet, ihr Pauken! Erschallet, Trompeten!», une cantate de félicitations pour honorer l’anniversaire de Maria Josepha, Princesse Électrice de la Saxe. Mais la musique plaisait tellement au compositeur qu’il voulait l’utiliser pour une autre raison qu’un anniversaire profane. Bach modifia soigneusement sa composition, changea quelques parties du texte et de l’instrumentation.
L’Orchestre de Chambre de Bâle invite avec son interprétation à une recherche historique. Sous la direction de son premier violon Julia Schröder, la formation de l’orchestre et de la chorale a souhaité être le plus fidèle possible à la première présentation de « l’Oratorio de Noël » de Johann Sebastian Bach à Leipzig. 

Oratorio de Noël BWV 248, Cantates I, II, V et VI

Distribution

  • Date 16 décembre 2014
  • Durée 1h 40min
  • Production Ozango
  • Orchestre Orchestre de Chambre de Bâle
  • Formation Julia Schröder, premier violon und direction / Valer Sabadus, contratenor / Terry Wey, contratenor / Werner Güra, evangelist und tenor / Christian Immler, bariton / Deutscher Kammerchor