L'Eventail donne sa sérénade royale de danse baroque à Versailles

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/06/2015 à 15H27
Les médecins molièresques de la "Sérénade royale"

Les médecins molièresques de la "Sérénade royale"

© France3/Culturebox

La compagnie de danse baroque "L’Eventail" joue la "Sérénade royale de la Galerie des Glaces" tout l’été au château de Versailles. Une plongée dans la cour royale du XVIIe siècle qui remet au goût du jour menuets, sarabandes et gavottes.

Accompagné par l’ensemble de musique baroque "Les Musiciens de Saint-Julien", dirigé par le flûtiste François Lazarevitch, "L’Eventail" propose un spectacle de 40 minutes haut en couleurs.
 

"L’idée est de faire découvrir tous les genres du baroque"

 
Ces mots, signés Marie-Geneviève Massé, directrice artistique de la compagnie "L’Eventail", résument bien l’esprit du spectacle, déjà joué l’an passé à Versailles. Le public est invité à déambuler dans quatre pièces du château : salon d’Hercule, vestibule conduisant à la chapelle royale, galerie des glaces et antichambre du grand couvert. Les spectateurs sont les témoins de scènes farfelues mais aussi empreintes de solennité. A la cérémonie de l’habillage et du bal, succèdent la farce de Molière et le recueillement religieux.
 
Reportage W. Colin / C. Mordrelle / N. Guilbaud

 

La compagnie "L’Eventail" fête ses 30 ans

 
"L’Eventail" voit le jour en 1985 par la volonté de deux danseurs : Bernard Delattre et Marie-Geneviève Massé. Au cours de sa formation, cette dernière a bénéficié d’une double approche de la danse, à la fois classique et contemporaine. Au début des années 1980, la danseuse rencontre la chorégraphe Francine Lancelot (1929-2003), qui a consacré sa vie à la danse ancienne et notamment baroque. Marie-Geneviève tombe amoureuse de cette danse et décide de s’embarquer dans cette voie.
 
Depuis 14 ans, la compagnie "L’Eventail" s’est installée à Sablé-sur-Sarthe. Elle est à ce jour la seule compagnie de danse baroque à être subventionnée par l’Etat. "L’Eventail" joue un répertoire varié mêlant reprise de chorégraphies des 17e et 18e siècles ("Don Juan" de Gluck, "Les Petits Riens" de Mozart…) et conception de spectacles originaux ("Si Peau d’Ane m’était contée", "Les 4 saisons", "Métamorphose(s)...).
 

Tournant dans le monde entier (Chine, Etats-Unis, Suède, Canada), "L’Eventail" pose ses valises au château de Versailles jusqu’au 19 septembre pour livrer sa "Sérénade royale de la Galerie des Glaces".