Jean Muller le pianiste luxembourgeois qui aime "jouer" du piano

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/05/2013 à 15H13
Jean Muller est tombé dans la musique dès l'enfance

Jean Muller est tombé dans la musique dès l'enfance

© France 3 / Culturebox

Liszt, Chopin ou Beethoven, Jean Muller joue les compositions des plus grands. Tombé dans le bain de la musique dès l'enfance, le Luxembourgeois était mercredi 15 mai 2013 à la Collégiale de Saint-Léonard-de-Noblat, en Haute-Vienne. Avec ce concert, il a clos la saison 2012-2013 du festival "Piano International".

A 33 ans, le pianiste luxembourgeois Jean Muller a déjà remporté douze prix internationaux de piano. Le pianiste de talent, fils de musiciens professionnels, s'est produit pour la première fois en concert à l'âge de huit ans, un an après être tombé amoureux de l'instrument. Aujourd'hui, il est l'un des pianistes les plus prometteurs de sa génération. 

Mercredi 15 mai 2013, il a clos la saison 2012-2013 du festival "Piano International", avec un concert interprété à la Collégiale de Saint-Léonard-de-Noblat en Haute-Vienne. 

Reportage : P. Coussy, N. Djailani et C. Cogne
Jean Muller a déjà réalisé plus de 300 concerts à travers l'Europe, l'Asie et les Etats-Unis, dont au Carnegie Hall, salle de concert la plus célèbre de New-York. Il est actuellement en tournée de promotion mondiale pour son dernier disque "Chopin Recital". En dehors des concerts et des entraînements, le virtuose est également enseignant au conservatoire de Luxembourg. 

Les spectateurs qui ont assisté au concert du mercredi 15 mai, ont pu entendre l'interprétation de "
Etude no11 "Harmonies du soir"" de Liszt, les "Mouvements perpétuels" de Poulenc, ""Appassionata" Sonate op. 57 en fa mineur" de Beethoven ou encore la "Ballade No 1 op.23 en sol mineur" de Chopin.