Igudesman & Joo dérident le répertoire classique au Festival de Menton

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/08/2014 à 14H31
Aleksey Igudesman à gauche et Hyung-Ki Joo à droite : deux grands musiciens qui "décoincent" la musique classique 

Aleksey Igudesman à gauche et Hyung-Ki Joo à droite : deux grands musiciens qui "décoincent" la musique classique 

© Michael Sachsenmaier

Un peu de folie dans un répertoire plutôt sage. C’est ce qu’a pu savourer le 8 août le public du 65e Festival de Musique de Menton avec le duo formé par le pianiste Hyung-Ki Joo et le violoniste Aleksey Igudesman. Ces deux musiciens ne se prennent pas au sérieux et cassent les codes de la musique classique dans un spectacle intitulé « A Little Nightmare Music » (une petite musique de cauchemar).

Reportage lors des dernières répétitions : B. Peyrano / J-M. Sara
Hyung-Ki Joo est né en Angleterre de parents sud-coréens. Aleksey Igudesman, lui, a vu le jour à Saint-Pétersbourg, en Russie. À 12 ans, tous deux sont acceptés au sein de la prestigieuse Yehudi Menuhin School, en Angleterre. C’est là qu’ils se rencontrent. Les années passent et en 2004, ils fondent le duo Igudesman & Joo, créant leur premier spectacle « A little nightmare music » qu’ils ont joué dans le monde entier et même dans des stades de 18 000 personnes.
Parallèlement à ce duo, ils suivent chacun leur route qui témoigne de leur ouverture d’esprit. Aleksey Igudesman est également compositeur, chef d’orchestre et comédien. Il a collaboré avec le compositeur de cinéma Hans Zimmet et le chanteur vocaliste Bobby McFerrin. Quant à Hyung-Ki Joo, il a travaillé avec le compositeur Vangelis ou encore le chanteur-pianiste Billy Joël qui a demandé au pianiste d’arranger ses compositions en version classique.