Guillaume Bellom, 1er prix du concours international de piano

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/03/2015 à 17H25
Guillaume Bellom. Lauréat du concours international de piano d'Épinal

Guillaume Bellom. Lauréat du concours international de piano d'Épinal

© France3/culturebox

Guillaume Bellom vient de remporter le 1er prix du concours international de piano d'Epinal. A 23 ans, le jeune bisontin est aussi un virtuose du violon. il représente, comme son ami Ismaël Margain, la nouvelle génération de l'école française de piano.

Guillaume Bellom était venu à Epinal pour le plaisir de jouer sur scène et avec un orchestre. Il est reparti de la cité vosgienne auréolé du 1er prix du concours international de piano. Il s'est imposé à 23 ans face à une "armada" internationale de haut niveau.

La récompense de plusieurs années de travail sous la direction de Lucette Touzet sa professeure de piano, qui lui prédit un très bel avenir.

Reportage: Catherine Schulbaum, Laurent Brocard, Abdoulaye Sow, Eric Debief, Frédéric Regenczuk 


Guillaume Bellom a intégré le Conservatoire régional de Besançon pour y apprendre le piano et ...le violon. Il en est sorti avec trois prix (piano, violon et musique de chambre) ce qui lui a valu d'être admis à l'unanimité au conservatoire de Paris, dans la classe de piano de Nicholas Angelich et Romano Pallottini.

Il remporte le concours de piano des Jeunes musiciens à Besançon en 2008. il n'abandonne pas pour autant le violon au point d'être admis, un an plus tard et encore à l'unanimité, au Conservatoire National de Paris dans la classe de Laurent Daugareil.

Il a enregistré deux albums avec un autre prodige de sa génération: Ismaël Margain: ""Mozart, piano four hands" et "Shubert, piano four hands".
 



ll est, depuis 2012, pianiste résident à la fondation Singer-Polignac à Paris. On peut l’entendre dans les émissions de Philippe Cassard, Arièle Butaux, ou encore Gaëlle Le Gallic sur France Musique.