Grève à l'Orchestre philharmonique de Radio France

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/09/2014 à 14H37
L'Orchestre philharmonique de Radio France (sous la direction de Gustavo Dudamel) répète le Réquiem de Berlioz à Notre-Dame de Paris (archives, 21 janvier 2014)

L'Orchestre philharmonique de Radio France (sous la direction de Gustavo Dudamel) répète le Réquiem de Berlioz à Notre-Dame de Paris (archives, 21 janvier 2014)

© Jacques Demarthon / AFP

L'Orchestre philarmonique de Radio France a déposé un préavis de grève pour vendredi 3 octobre, date d'un concert à la Salle Pleyel, a indiqué lundi un communiqué des syndicats CGT et Sud.

Les musiciens disent protester contre "les méthodes brutales employées par la nouvelle direction de Radio France qui ont forcé leur directeur artistique à la démission". Eric Montalbetti a officialisé son départ de Radio France le 16 septembre par un message sur sa page Facebook où il évoquait "une décision difficile".
 
Selon les syndicats, son départ traduit "une remise en cause de la fonction de directeur artistique et la notion d'équipe dédiée et pérenne pour le fonctionnement de leur formation".
 
Les syndicats réclament le maintien du poste de directeur artistique
 
La nouvelle direction de Radio France souhaiterait rapprocher certaines fonctions de ses deux orchestres, le "National" et le "Philharmonique", pour faire des économies, selon des musiciens de l'orchestre qui ont requis l'anonymat.
 
Les deux orchestres de Radio France cohabitent difficilement, et le mouvement du Philharmonique n'a pas été soutenu par le National.
 
Les syndicats du Philharmonique réclament "le maintien du poste de directeur artistique" ainsi que de l'équipe dédiée à l'orchestre (administrateur, régisseur principal, service pédagogique, communication). Ils exigent le recrutement d'un directeur artistique de haut niveau en concertation avec l'orchestre.
 
Le paysage musical parisien bouleversé
 
La grève intervient alors que le paysage musical parisien est bouleversé par l'ouverture le 14 novembre du grand auditorium de Radio France, la création de la Philharmonie de Paris le 14 janvier, et la nouvelle affectation de la salle Pleyel, qui accueillait souvent l'Orchestre Philharmonique de Radio France, et qui sera désormais privée de musique classique pour ne pas porter ombrage à la nouvelle Philharmonie.
 
Le 3 octobre, l'Orchestre Philharmonique de Radio France, dirigé par Mikko Franck, et le chœur d'hommes de Radio France devaient jouer des œuvres de Franz Liszt et du compositeur italien contemporain Luigi Nono, objet d'un focus du festival d'Automne à Paris.