Festival Lumière : l'Orchestre national de Lyon fait son cinéma

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/10/2014 à 16H58
"Nosferatu le vampire" de Murnau, ciné-concert à l'auditorium de Lyon

"Nosferatu le vampire" de Murnau, ciné-concert à l'auditorium de Lyon

© F3/ Culturebox

A l'occasion de cette 6e édition du festival Lumière 2014, l'Orchestre national de Lyon a proposé de mettre en valeur des chefs d'oeuvres du début de l'histoire du cinéma . L'auditorium de Lyon a projeté "Nosferatu le vampire", un film muet allemand réalisé par Friedrich Wilhelm Murnau, mis en musique par l'américain Timothy Brock.

"Nosferatu, le vampire", un classique, une référence, inspiré de "Dracula" le roman de Bram Stoker. un film qui a failli disparaître, car les droits d'adaptation n'ont jamais été réglés, et la justice de l'époque avait ordonné la destruction des négatifs. Le producteur a réussi a sauer des copies, en changeant le nom de sa société ! 

Reportage: P. Satis / L. Crozat / F. Gramont
Du point de vue artistique, Friedrich Wilhem Murnau voit le cinéma, comme de la poésie, d'où la sophistication de la mise en scène. Quand le réalisateur allemand tourne ce film fantastique en décors réel, il expérimente toutes les techniques cinématographiques. Il devient même expert en lumière, et dans le milieu, on le surnomme le maître du clair-obscur. 
Timothy Brock dirige l'Orchestre national de Lyon à l'occasion du Festival

Timothy Brock dirige l'Orchestre national de Lyon à l'occasion du Festival

© F3/ Culturebox
L'expressionnisme selon Murnau
Friedrich Wilhem Murnau devient l'un des chefs de file du courant expressionniste allemand. Dans "Nosferatu le vampire" l'image qui montre l'ombre du comte Orlock, démesurément grande et haute, sa main énorme posée sur les vêtements immaculés d'Ellen, cette séquence symbolise le combat entre le bien et le mal. Le jeu de l'acteur principal Max Schreck est très théâtrale.

Prochain ciné-concert  "Le dernier des hommes" de Friedrich Wilhelm Murnau
le 19 octobre, à 11 heures
un film accompagné à l'orgue pas David Cassan