De Bach à Boccherini : dernier week-end au festival de la Chaise-Dieu

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/08/2016 à 12H31
Stabat Mater de Boccherini au Festival de la Chaise-Dieu dirigé par Julien Chauvin
Soprano : Eduarda Melo

Stabat Mater de Boccherini au Festival de la Chaise-Dieu dirigé par Julien Chauvin
Soprano : Eduarda Melo

© France 3

Le rideau tombera demain, dimanche 28 août sur le Festival de la Chaise-Dieu. La fin d'une parenthèse enchantée de 11 jours avec les plus grands noms de la musique classique, Mozart, Bach, Haendel... Mais aussi des compositeurs moins connus comme Boccherini dont le Stabat Mater a résonné en la basilique Saint-Julien à Brioude en Haute-Loire.

Le Clap de fin approche donc pour la 50ème édition du festival. Depuis le 18 août, les moments forts s'enchaînent à la Chaise-Dieu, mais aussi dans d'autres communes du département. C'est le cas à Brioude où le violoniste français, Julien Chauvin et son ensemble ont redonné de vibrantes couleurs au Stabat Mater, pour soprano solo de Boccherini. Le concert s'est déroulé dans l'éblouissante Basilique Saint-Julien. Le Stabat Mater évoque la souffrance de Marie lors de la crucifixion de son fils Jésus-Christ.  

G. Rivollier / E. Brot-Monnier / S. Gastaud / A. Després


Deux versions de l'oeuvre de Boccherini

Luigi Boccherini, compositeur et violoncelliste italien est avant tout célèbre pour sa musique instrumentale. Il n’en a pas moins laissé de belles pages sacrées, comme ce Stabat Mater dont la première version fut composée en 1781 à la cour d'Espagne, avec une voix de soprano et un quintette à cordes. 20 ans plus tard, Boccherini a repris l'oeuvre et réécrit la partie vocale pour trois voix : deux sopranos et ténor, sans rien toucher aux cordes. 

La passion selon Saint-Matthieu

Et le spectacle continue en Haute-Loire avec au programme ce soir à 21 heures, un monument de la musique sacrée : "La passion selon Saint-Matthieu", chef-d’oeuvre de Johann Sebastian Bach à l'Abbatiale Saint-Robert à la Chaise-Dieu. Enfin, bouquet final dimanche avec Haendel et le concert intitulé "Feux d'Artifice" qui clôtura cette 50ème édition.