Crise à l'Opéra de Vienne: le chef d'orchestre Franz Welser-Möst claque la porte

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/09/2014 à 13H29
Le chef d'orchestre autrichien Franz Welser-Möst

Le chef d'orchestre autrichien Franz Welser-Möst

© DIETER NAGL / AFP

Le chef d'orchestre autrichien Franz Welser-Möst, 54 ans, a annoncé vendredi sa démission avec effet immédiat de ses fonctions de directeur de la musique de l'Opéra de Vienne (Staatsoper), invoquant des "divergences de vue" avec le directeur général, le Français Dominique Meyer.

"Dans une lettre à Dominique Meyer, directeur de l'Opéra de Vienne, Franz Welser-Möst a présenté aujourd'hui sa démission de son poste de directeur de la musique", a expliqué l'intéressé dans un communiqué. M. Welser-Möst, qui occupait une des fonctions les plus prestigieuses dans l'univers de la musique classique, justifie son choix par "des divergences de vue sur des questions culturelles connues depuis longtemps, qui n'ont pas pu être réglées au cours de plusieurs entretiens".

"Cela va des chanteurs aux dirigeants, tout ce qui concerne l'orientation culturelle de la maison", a détaillé M. Welser-Möst auprès de l'agence de presse autrichienne APA, précisant qu'il prenait acte de l'échec de "nombreuses discussions" pour arriver à une solution.

Le chef d'orchestre, qui renonce à toutes les représentations qu'il devait diriger pour cette saison, était attendu à 34 reprises à la baguette du Staatsoper, dont deux premières: Rigoletto de Guiseppe Verdi fin décembre et Elektra de Richard Strauss fin mars.

Décision irrévocable

Dominique Meyer a regretté "personnellement cette décision, parce que j'apprécie énormément Franz Welser-Möst comme artiste et comme chef d'orchestre". "Mon soucis et mon premier devoir va être de trouver aussi vite que possible une solution de secours adéquate pour les représentations qu'il devait diriger lors de la saison 2014-15 en cours", a ajouté le directeur dans un communiqué.

M. Welser-Möst, qui avait pris ses fonctions en même temps que M. Meyer en 2010, avait vu son contrat prolongé de six ans en 2012, jusqu'en 2018. Le ministère de la Culture, qui a en charge les nomination des directeurs de l'Opéra, a indiqué avoir tenté de faire changer le chef d'orchestre d'avis, sans y parvenir. "La décision du directeur de la musique est irrévocable", a regretté auprès d'APA le porte-parole du ministre de la Culture, Josef Ostermayer.

Un précédent à Salzbourg

Fin 2012, Franz Welser-Möst avait déjà claqué la porte du Festival de Salzbourg, où il devait parallèlement diriger un cycle Mozart durant trois ans, dénonçant une programmation d'opéras à des intervalles "irréalistes". Franz Welser-Möst s'était fait connaître du très grand public en dirigeant deux concerts du Nouvel an viennois, retransmis dans le monde entier, en 2011 et 2013.