Chilly Gonzales marie pop et musique de chambre sur son nouvel album

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/03/2015 à 18H39
Chilly Gonzales et le Kaiser Quartett de Hambourg, complices pour l'album "Chambers".

Chilly Gonzales et le Kaiser Quartett de Hambourg, complices pour l'album "Chambers".

© Alexandre Isard

Après les merveilleux et intemporels "Solo Piano" 1 et 2, Chilly Gonzales continue son exploration de la musique classique sur son nouvel album, "Chambers", publié lundi. Cette fois, l'excentrique musicien n'est plus seul au piano mais entouré d'un quatuor à cordes. L'objectif : réconcilier la musique de chambre et le format pop.

Un musicien caméléon et recordman en charentaises

Longtemps, le Canadien Chilly Gonzales, de son vrai nom Jason Beck, a swingué entre les styles avec brio. Caméléon bluffant, il sautait sans vergogne selon les albums du rap à l'électro, et du cabaret au classique, sans compter son travail de producteur et d'homme de l'ombre pour une bonne partie de la chanson française en duo avec Renaud Letang.

Mais ses explorations de la musique classique, débutées avec ses "Solo piano", de gros succès dont les inusables "tubes" à la Satie et Debussy tels que "Gogol" ont fait et font encore le bonheur des publicitaires, semblent avoir pris le pas ces derniers temps sur le reste.

D'autant que Chilly Gonzales a su transposer ces succès sur scène, lui qui est connu pour avoir battu en mai 2009 le record du plus long concert du monde avec 27 heures de marathon musical en solo. Une performance jubilatoire donnée en pantoufles et robe de chambre, qui avait mis en lumière ses qualités de technicien endurant tout autant que ses talents extraordinaires d'entertainer et d'improvisateur hors pair.
Chilly Gonzales bat le record du monde du plus long concert en mai 2009 : les dernières minutes.
"Chambers" est né d'une rencontre avec un quartet à cordes

Depuis "Solo Piano 2", le musicien a publié un livre de partitions pour piano faciles à jouer, "Re-introduction Etudes",  ainsi qu'un album mêlant piano et musique électronique en collaboration avec Boys Noize, "Octave Minds".

Avec "Chambers", le Canadien de 43 ans, qui a notamment travaillé avec Daft Punk, poursuit un travail visant à créer des "connexions" entre musiques du passé et du présent.

Réinstallé en Allemagne où il était basé lorsque sa carrière a décollé il y a une douzaine d'années, "Gonzo" (pour les intimes) reprend ses petites leçons musicales avec un quatuor à cordes. Une volonté née de sa rencontre en 2011 avec le Kaiser Quartett de Hambourg qui l'accompagne ici.
"Advantage Points" extrait du nouvel album "Chambers"
"Faire entrer le classique dans la pop"

"J'ai la volonté de faire entrer le classique dans la pop", explique le musicien dans le dernier numéro de Tsugi Magazine. "Toute ma philosophie est dans le mélange des styles. Je veux réhabiliter l'idée que des miniatures de Mendelssohn ou Fauré sont de la pop avant l'heure."

"J'ai toujours vu la musique comme interconnectée, quelles que soient les époques ou les cultures", dit-il à l'AFP. "La musique classique que j'ai apprise avec mon grand-père et celle que j'ai vue sur MTV en grandissant ne me paraissaient pas si éloignées que ça". Un mariage qui rappelle surtout la musique de films

Les douze nouveaux morceaux de "Chambers" ont l'apparence de pièces classiques instrumentales, avec piano et cordes, mais jouées "avec une attitude de musicien électro", précise Chilly Gonzalez. Le mariage est plutôt harmonieux, bien que moins inspiré que sur les "Solo Piano".

Curieusement, le fruit le plus abouti de ces noces de la musique de chambre et de la pop fait surtout penser à de la musique de film, comme sur les très expressifs "Sample This", "Advantage Points" ou "Odessa".

Le Kaiser Quartett de Hambourg, formation qu'il voit désormais comme son "laboratoire", l'accompagne lors de ses quatre concerts prévus à la Philharmonie de Paris du 24 au 26 mars dans un petit amphithéâtre, avant un autre autre plus majestueux le 16 mai dans la nouvelle grande salle de la nouvelle institution musicale du Parc de la Villette.

Album "Chambers" (Gentle Threat / PIAS) sortie le 23 mars
Chilly Gonzales est en concert avec le Kaiser Quartett de Hambourg du 24 au 26 mars, ainsi que le 16 mai, à la Philharmonie