Cent ans après, le chœur Sahak-Mesrop commémore le génocide arménien

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/03/2015 à 10H43
Le choeur arménien Sahak-Mesrop en pleine répétition avec son directeur, Khatchig  Yilmazian

Le choeur arménien Sahak-Mesrop en pleine répétition avec son directeur, Khatchig  Yilmazian

© France 3 Culturebox

Dans le cadre des commémorations des 100 ans du génocide arménien, l'abbaye Saint-Victor à Marseille accueille à partir du 20 mars une série de concerts. C’est la chorale Sahak-Mesrop qui ouvre les festivités. Un chœur amateur mais qui n'a rien à envier aux professionnels.

Le chœur arménien de Marseille a été créé en décembre 1977 avec  à sa tête Khatchig Yilmazian. Composé de 50 choristes, cet ensemble s’est fixé pour mission de faire vivre les œuvres anciennes et contemporaines du patrimoine musical arménien. Mais cela ne l’empêche pas d’aborder des œuvres « universelles », celles de Verdi, Fauré, Donizetti.
 
Le concert donné le vendredi 20 mars à l'abbaye Saint-Victor à Marseille en est la parfaite illustration. Le public pourra écouter l’Oratorio de Ara Bartévian, des œuvres des compositeurs Arno Babadjanian, Alexandre Haroutiounian et Edgar Hovanessian, mais aussi Gabriel Fauré et Franz Schubert.

Le reportage lors des répétitions :  J-M. Bertrand /  G. Carra / P. Naudin / E. Guez
 
L’année 2015 marque un moment important pour la communauté arménienne qui rend hommage aux martyrs du génocide dont le bilan se chiffre jusqu'à un million et demi de morts. Un génocide qui commença en avril 1915 et se poursuivit jusqu’en juillet 1916. On estime que les deux tiers des Arméniens qui vivaient sur le territoire de l’actuelle Turquie ont été exterminés au cours de déportations et de massacres.
 
Les survivants de ce drame ont parfois trouvé refuge en France où on estime à 600 000 le nombre d’Arméniens (chiffres de 2011), dont 400 000 nés en métropole. Une communauté qui est essentiellement basée à Paris (plus de 200 000 personnes) et à Marseille (plus de 150 000) ainsi qu’à Lyon. 

Les autres concerts et manifestations prévues en mars à Marseille :  
Dimanche 22 mars
Concert de piano - Narek Arghamanian
Eglise Saint Augustin- La Rosière - Beaumont 
 
Vendredi 27 mars
Projection du film "Mayrig", réalisé par Henri Verneuil.
Débat animé par Patrick Malakian, réalisateur et fils d’Henri Verneuil
Maison de la Région. 61 La Canebière
 
Dimanche 29 mars
"Les enragés de Sassoun" avec la compagnie Apicula
Théâtre Hamaskaïne
Centre Culturel ANI