Ce soir sur France 3 : les Victoires de la musique classique à Bordeaux

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/02/2013 à 10H36
Julien Behr, Victor Julien-Laferrière, Sabine Devieilhe, Florian Sempey, Emilie Gastaud et Edgar Moreau concourent dans les catégories "Révélations"

Julien Behr, Victor Julien-Laferrière, Sabine Devieilhe, Florian Sempey, Emilie Gastaud et Edgar Moreau concourent dans les catégories "Révélations"

© Charlotte SCHOUSBOE France Télévisions

France 3 diffuse ce lundi soir, en direct de Bordeaux, les "Victoires de la musique classique", l'occasion de réunir un plateau de grands interprètes. L'émission diffusée à une heure de grande écoute (20H45) représente, avec ses 1,2 million de téléspectateurs, le plus grand concert de l'année à la télévision. Sur Culturebox, vous pourrez suivre en direct l'évolution du palmarès.

Vivez la soirée en direct sur le site France Télévisions des Victoires de la Musique Classique

Parmi les temps forts de la soirée : le violoniste Renaud Capuçon interprétera la Danse hongroise N°5 de Brahms, l'altiste Antoine Tamestit le prélude de la Suite N°1 de Bach, et le pianiste Alexandre Tharaud "The man I love" de Gershwin, tiré de son dernier album "Le boeuf sur le toit", qui concourt au prix du meilleur enregistrement.

On entendra aussi un extrait du célèbre "Concerto d'Aranjuez" interprété par Milos Karadaglic, le "Choeur des Gitans" du Trouvère de Verdi avec les choristes de l'opéra national de Bordeaux, et la "Marche triomphale des trompettes d'Aïda" du même Verdi, en hommage au grand trompettiste Maurice André, décédé l'an dernier. La mezzo-soprano américaine Joyce DiDonato chantera "Una voce poco fa" du Barbier de Séville, et la contralto Nathalie Stutzmann un autre "tube", mais baroque cette fois, "Ombra mai fu" de Haendel. 

Le public et les professionnels départagent à égalité les candidats aux "Révélations". Cette année, Emilie Gastaud (harpe) et deux violoncellistes, Victor Julien-Laferrière et Edgar Moreau, concourent pour le prix "Révélation soliste instrumental". Pour le prix "révélation artiste lyrique", le ténor Julien Behr, la soprano Sabine Devieilhe et le baryton Florian Sempey sont en lice. Les autres catégories (soliste intrumental, artiste lyrique, compositeur, enregistrement) récompensent des artistes confirmés, dont certains ont été dans le passé des "révélations".

Les Victoires ont fait découvrir en 20 ans au grand public de nombreux talents, comme le contre-ténor Philippe Jaroussky, la soprano Natalie Dessay, les pianistes Alexandre Tharaud et Bertrand Chamayou, ou encore les frères Renaud et Gautier Capuçon