Carnegie Hall diffuse désormais des concerts sur internet

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/11/2014 à 11H59
Carnegie Hall un soir de concert, avant un récital pour le Tibet (1er mars 2006)

Carnegie Hall un soir de concert, avant un récital pour le Tibet (1er mars 2006)

© Scott Wintrow / Getty Images North America / AFP

Dans l'espoir d'attirer davantage de spectateurs à ses concerts de musique classique, Carnegie Hall, prestigieuse salle new-yorkaise, a commencé mardi à retransmettre gratuitement et en direct des spectacles sur internet.

Une société française, Medici TV, qui a déjà diffusé sur internet de nombreux grands événements de musique classique en Europe, a commencé à collaborer avec le temple new-yorkais de 2.800 places avec un récital de la mezzo-soprano Joyce DiDonato.

Selon Clive Gillinson, directeur général et artistique du Carnegie Hall, cité par l'AFP, beaucoup de mélomanes ne peuvent se rendre à New York : "On peut ainsi leur montrer ce que nous faisons et élargir notre public de musique classique et de musique en général." Il assure au passage que les caméras utilisées pour les webcasts sont très discrètes et ne gênent pas le public.

Une acoustique unique
Selon Hervé Boissière, fondateur et directeur de Medici TV, le service a travaillé avec relativement peu d'institutions américaines mais paradoxalement, 30% de ses utilisateurs sont américains, la plus forte nationalité représentée. Il était important de travailler avec le Carnegie Hall, souligne-t-il : "Chaque fois qu'on parle avec des musiciens, ils vous disent que l'acoustique y est unique."

Selon lui, l'utilisateur moyen de Medici TV est âgé de 51 ans : "Nous sommes encore dans la ligne traditionnelle du public de musique classique", dit-il en espérant que les webcasts diversifient l'audience.

Medici TV, fondée en 2008, peut aussi être vue grâce à une application. Les images peuvent être vues en direct et pendant 90 jours. Elle vend également des abonnements qui donnent accès à ses archives.

Joyce DiDonato, qui présentait mardi un programme appelé "Voyage dans Venise" ("Journey through Venice"), avec des arias de Vivaldi et Rossini, a indiqué à l'AFP être très heureuse à l'idée que des Italiens puissent la voir en direct depuis la cité des Doges. "Medici TV nous amène chez les gens, où je l'espère nous pouvons recréer l'atmosphère d'une réunion d'amis célébrant ensemble la musique."

Les prochains concerts à être retransmis sont ceux du pianiste russe Daniil Trifonov et de la violoniste allemande Anne-Sophie Mutter avec - une première pour les États-Unis - le concerto n°2 au violon de André Previn, ex-époux de la violoniste.

Le "Met", pionnier du genre
Le Metropolitan Opera de New York a été le premier à retransmettre, dès 2006, certaines de ses productions en direct et en haute définition.