Lully, Rameau et bien d'autres ont confirmé le leadership culturel de la France et de Versailles aux XVIIe et XVIIIe

L'Europe des XVIIe et XVIIIe siècles voit le renforcement politique, économique et culturel du Nord, marqué par la considérable influence française du règne de Louis XIV.

Les Concerts Royaux, les Sonneries, les Suites et les Sonates (ou Sonades) de Couperin, de Lully, de Mr de Sainte Colombe, de Telemann, de Rameau et de Leclair, confortent la force de cette hégémonie et de la grandeur versaillaise, tout en cherchant l'idéal de la « Réunion des Goûts », sous l'influence de l'éclat inventif et concertant de musiciens italiens. Le reflet naturel de cette riche atmosphère et de ce Nouveau Style musical va constituer un pôle d'attraction pour les musiciens de tous les pays voisins et inspirera aussi leurs contemporains de toutes les Cours d'Europe, spécialement de grands maîtres comme G. Ph. Telemann et C. Ph. E. Bach.
Dès le début du règne de Louis XIV, le « Grand Siècle » a montré tout son éclat et sa grandeur avec la musique du Surintendant Lully. Ce sont des années glorieuses dans lesquelles la musique joue un rôle prépondérant car elle décrit la cour qui fascine l'Europe et le monde. Partout le style français s'est imposé mais la fin du règne voit le pays entrer en crise et peu à peu se décomposer. Déjà face à la musique brillante contrôlée par Lully, vouée à la tragédie lyrique, au grand motet, à l'ouverture à la française ou à la comédie ballet, une autre musique plus intimiste, recueillie et ombrageuse commence à exercer son influence : celle de Mr. de Sainte Colombe. D'autres formes musicales apparaissent, comme les "Tombeaux" dont le nom évoque le recueillement, le respect et la profondeur ou encore des évocations de personnalités de l'époque qui sont comme des portraits.

Distribution

  • Date 16 juillet 2014
  • Durée 1h 23min
  • Production Karl More Productions
  • Réalisation Benjamin Bleton
  • Distribution Manfredo Kraemer, violon 
Marc Hantaï, flûte traversière /
 Philippe Pierlot, basse de viole
 / Xavier Díaz-Latorre, théorbe & guitare / Pierre Hantaï, clavecin / Jordi Savall, viole de gambe & direction