Le premier concert de Sandra Moubarak, pianiste devenue soprano lyrique

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/02/2016 à 15H44
Sandra Moubarak, pianiste devenue soprano-lyrique

Sandra Moubarak, pianiste devenue soprano-lyrique

© France 3

Sandra Moubarak fait sans doute partie de ces êtres sur le berceau desquels les fées se sont non seulement penchées mais attardées. Après avoir appris le piano au Conservatoire national de région d’Amiens puis à Paris, travaillé en duo avec son mari, le violoncelliste Anthony Leroy, elle découvre il y a deux ans un autre de ses talents, la voix. Elle vient de donner son premier concert à Paris.

Reportage France 3 Picardie: A. Wust, M. Plouchart, J. Vanzwaelmen et L. Segala
Sandra Moubarak a débuté à Amiens où elle née, dans la classe de piano du Conservatoire national de région, avant de partir poursuivre ses études au CN de Paris. Elle part ensuite au conservatoire Hochschule der Künste de Berlin et revient à Paris où elle suit un cycle de perfectionnement en musique de chambre au CNSM de Paris.

Entre-temps, elle se marie avec le violoncelliste Anthony Leroy. Ensemble, ils se produisent régulièrement sur différentes scènes internationales et enregistrent des CD.
Anthony Leroy, violoncelliste et mari de Sandra Moubarak

Anthony Leroy, violoncelliste et mari de Sandra Moubarak

© France 3

Il y a deux ans, Sandra Moubarak découvre qu’elle est douée d’un autre talent : la voix, qu’elle se met aussitôt à travailler d’arrache-pied.

Elle travaille plus que dur dit d’elle sa professeur du conservatoire Mozart de Paris, Valérie Millot. Je lui dis de moins travailler.


Pour Sandra, travailler aussi dur n’est pas faire preuve de courage. Le résultat ne tarde pas : elle va pouvoir passer en professionnelle du clavier aux cordes, ses cordes vocales dont elle joue comme soprano lyrique. Et prépare un concert avec son mari au violoncelle et un quatuor.

Le 1er concert à Paris de Sandra Moubarak

Le 1er concert à Paris de Sandra Moubarak

© France 3
Le concert a eu lieu au théâtre Adyar à Paris ce 18 février. Un moment d’exception.
Sandra Moubarak

Sandra Moubarak

© France 3
Dernière précision : en lui donnant le don de la musique et de la voix, les fées qui se sont penchées sur son berceau picard lui ont aussi permis d’être jolie...