Festival de la Chaise-Dieu, valeurs sûres et audaces au menu de la 48e édition

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/08/2014 à 17H55
Robert King, le Chef du King's Consort en répétition pour "Le Messie" de Haendel 

Robert King, le Chef du King's Consort en répétition pour "Le Messie" de Haendel 

© France 3 Culturebox

La 48e édition du Festival de la Chaise-Dieu a débuté le 20 août avec, en ouverture, un grand classique, "Le Messie" de Haendel. D’autres valeurs sûres sont au programme jusqu’au 31 août, même si cette année, la programmation affiche une volonté de renouvellement initiée par le jeune directeur du festival, Julien Caron.

Reportage : Gérard Rivollier Elodie Monnier, Simon Gastaud, Amélie Després
Cette année, le festival de  La Chaise-Dieu (Haute-Loire) sera rythmé par quatre journées thématiques. L’une autour de Rameau, dont on fête cette année le 250e anniversaire de la mort, avec pas moins de 8 concerts du 22 au 24 août ; elle sera suivie par "Bach en famille" (5 concerts du 25 et 26 août) qui met à l’honneur Carl Philipp Emanuel Bach, l’un des fils de Jean-Sébastien Bach.

Au programme aussi deux journées consacrées aux grands solistes avec des récitals de piano en l’abbatiale et enfin 6 concerts pour découvrir ou redécouvrir le compositeur auvergnat George Onslow. Tombé dans l’oubli, il fut pourtant surnommé au XIXe siècle le "Beethoven français".
 
Renouveler le public 

La Chaise Dieu, ce sont bien sûr les concerts mais aussi une foule d’événements gratuits. Parmi eux, deux ont retenus notre attention car ils témoignent de la volonté d’ouverture au public. Ainsi, 11 conférences-débats-rencontres sont prévues pour découvrir l’œuvre d’un compositeur, en compagnie d’artistes et de 2 musicologues (entrée libre).

Autre nouveauté de cette édition, une formule famille qui propose un atelier d’éveil musical aux enfants pendant que les parents sont au concert. Il suffit pour cela de présenter la place adulte achetée.