Cocasse et raffinée, "La Belle Hélène" de Bernard Pisani à l'Opéra de Toulon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/12/2014 à 16H11
 Karine Deshayes (La Belle Hélène) et Cyrille Dubois (Pâris), deux des interprètes principaux de cet opéra-bouffe mis en scène par Bernard Pisani

 Karine Deshayes (La Belle Hélène) et Cyrille Dubois (Pâris), deux des interprètes principaux de cet opéra-bouffe mis en scène par Bernard Pisani

© France 3 Culturebox

Pour refermer l’année 2014 en beauté et surtout dans la gaité, l’Opéra de Toulon met à l’honneur "La Belle Hélène". L’inoxydable opéra-bouffe d’Offenbach est à l’affiche jusqu’au 31 décembre dans une mise en scène signée Bernard Pisani. A la fois cocasse et raffinée, cette version permet aussi de retrouver la mezzo-soprano Karine Deshayes.

Cent cinquante ans après sa création, "La Belle Hélène" reste une des œuvres les plus jouées, peut-être trop mais force est de reconnaître qu’en ces temps moroses, sa légèreté est la bienvenue. Pour le metteur en scène Bernard Pisani qui a déjà monté cinq fois "La Belle Hélène", cette oeuvre "respire les bulles de champagne" ! 

Reportage : L. Esnault / P. Guigou / S. Mortain
Cette production, réalisée avec les opéras de Metz et de Saint-Étienne, s’appuie sur une distribution entièrement française, avec, à la direction musicale Nicolas Krüger. Côté mise en scène, Bernard Pisani a privilégié le côté élégant et raffiné, les décors sont sobres mais les costumes très travaillés, sont largement inspirés des péplums hollywoodiens (clin d'oeil du metteur en scène, passionné de cinéma). Et surtout, une grande place est laissée à la cocasserie. Pisani n’a pas hésité à adapter le livret en actualisant certains propos. Exemple : dans la célèbre séquence de la charade, la locomotive est remplacée par un Airbus A380 !
 
"La Belle Hélène" de Jacques Offenbach à l’Opéra de Toulon les 28, 30 et 31 décembre à 20h - Rés. 04.94.92.70.78.