Amarillis redynamise l'opéra bouffe avec "La double coquette"

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/05/2017 à 11H40, publié le 18/05/2017 à 09H47
"La double coquette" par l'Ensemble Amarillis

"La double coquette" par l'Ensemble Amarillis

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

L'Ensemble Amarillis, se produit dans le monde entier et a reçu de nombreuses récompenses. L'une de ses actualités est cette interprétation très moderne d'un opéra bouffe composé en 1753 par Antoine Dauvergne, "La double coquette". Une partition totalement réécrite et repensée par le compositeur Gérard Pesson en 2014. Pour un résultat plein de modernité. A voir a Nantes jusqu'au 20 mai.

Reportage : France 3 Pays de la Loire D. Leroy / A. Ropert / M. Magdeleine / S. Boismain

Une oeuvre qui ferait se rejoindre le XVIIIe et le XXIe siècle, c'est un peu ce qu'a voulu faire l'ensemble Amarillis avec cette version de "La double coquette", présentée à Angers et sur la scène du Grant T à Nantes. Des musiciens sur scène et non dans la fosse, une partition réécrite, de quoi attirer un large public. Et c'est bien là le but de l'Ensemble Amarillis, inciter non pas seulement les amateurs de musique baroque à leurs concerts, mais un public plus jeune et plus divers. Un pari réussi à Nantes et à Angers, avec notamment la venue de plusieurs groupes scolaires.

Une tournée internationale

Comme tout bon opéra bouffe, "La double coquette" mêle histoire d'amour, de tromperies et de séduction. Dans la version originale, Florise soit se travestir pour séduire la coquette Clarice qui drague son amant. Dans la version 2017, les jeunes protagonistes font la fête, utilisent les réseaux sociaux et vivent pleinement leur jeunesse. Créée à Hong-Kong en 2015, cette version a fait escale à Angers et à Nantes avant de repartir sur les scènes internationales. 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !