Jordi Savall, David Gilmour, Lux Salina... le riche été de la Saline royale d'Arc-et-Senans

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/07/2016 à 18H06

Après le concert de Jordi Savall le 14 juillet, le chanteur-guitariste de Pink Floyd, David Gilmour, s'est installé à la Saline royale d'Arc-et-Senans pour l'une de ses 3 haltes françaises le 23 juillet. Le site, inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco, propose une saison estivale riche avec, jusqu'au 20 août, un spectacle son et lumière qui retrace l'histoire de la Saline.

Des concerts, des spectacles images et son, des expositions... l'été à la Saline royale ne manque pas de saveurs. Il y en a pour tous les goûts, que vous soyez plutôt branché histoire/civilisation (l'exposition Mines de sel, qui prolonge la visite du musée), jardin et bande dessinée (le festival des jardins), littérature et imaginaire (l'exposition de François Place sur Les routes de l'imaginaire), musique (Jordi Savall puis David Gilmour) ou grand spectacle avec le son et lumière Lux Salina. 

Jordi Savall en résidence pour 3 ans

Les festivités musicales ont commencé avec Jordi Savall, artiste en résidence, qui a offert une création mondiale le soir du 14 juillet, inteprétée avec ses formations, l'orchestre Hespèrion XXI, Le concert des Nations et La capella reial de Catalunya. Après plusieurs représentations en France (notamment à la Philarmonie de Paris en février prochain), le gambiste catalan exportera son programme - qui retrace les inombrables influences du monde méditerranéen sur la musique vénitienne - à Montréal et au Carnegie Hall de New York.

"Ce sont des productions inaccessibles si on ne les fait pas souligne Hubert Ressy, directeur de la Saline royale, qui rappelle que Jordi Savall s'est engagé pour trois ans. On n'aurait pas pu avoir de tels projets à Arc-et-Senans sans cette résidence". D'autres productions de qualité devraient donc suivre.

Le mythe Gilmour

David Gilmour au Château de Chantilly le 16 juillet 2016

David Gilmour au Château de Chantilly le 16 juillet 2016

© Olivier Corsan - PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Autre événement et non des moindres, la venue, samedi 23 juillet du chanteur et guitariste de ... Pink Floyd. Le mythique David Gilmour a été séduit par l'environnement de la Saline, lui qui recherchait des lieux avec une histoire forte pour sa tournée mondiale "Rattle that lock tour".

Après le Château de Chantilly samedi dernier et les arènes de Nîmes les 20 et 21 juillet, il investira donc le site inscrit au patrimoine de l'Unesco. Une première pour la Saline qui a du réaliser quelques aménagements pour préserver les lieux et accueillir jusqu'à 20 000 spectateurs.

Un son et lumière historique

Si la Saline séduit les artistes internationaux, ce n'est pas un hasard. Pour mettre en valeur ce patrimoine unique, il fallait un spectacle unique. Avec le son et lumière "Lux Salina", le public est emporté dans l'histoire du site, du XVIIIe siècle à nos jours. Une féérie en sept tableaux qui mixe images animées, jeux de lumières, musiques des différentes époques et caravane de sel emmenée par 200 figurants qui incarnent les moments de vie des différentes périodes du site.. 

Dominique Landucci, le scénographe, a souhaité "faire la part belle à l'humain. On sent qu'il y a un cœur qui bat"insite-t-il.

Lux Salina à la Saline royale © Culturebox / France 3

Les prochaines représentations de Lux Salina auront lieu le 28, 29 et 30 juillet puis les 4, 5, 6, 12, 13, 19 et 20 août, de 22h30 à 23h15. La Sérénade KV 361 (Gran Partita) de Mozart par l'Orchestre des Jardins Musicaux ouvrira la soirée du vendredi 12 août à 20h.