Grammys Latinos : le triomphe d'Enrique Iglesias, Obama salué sur l'immigration

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/11/2014 à 10H22, publié le 21/11/2014 à 10H15
Enrique Iglesias en concert à Madrid le 15 novembre 2014

Enrique Iglesias en concert à Madrid le 15 novembre 2014

© Bravo Press/Rex/Sipa

Le chanteur de pop espagnol Enrique Iglesias a triomphé jeudi aux Grammys Latinos grâce à son tube "Bailando", sacré Chanson de l'année, lors d'une cérémonie qui a salué le plan de régularisation temporaire d'immigrés clandestins annoncé par Barack Obama.

Trois prix dont celui de la chanson de l'année

Le fils du chanteur de charme Julio Iglesias, devenu une star dans le monde entier grâce à ses chanson chaloupées en anglais et en espagnol, a remporté trois prix dont celui de la chanson de l'année pour "Bailando", tube de l'été chanté avec Descemer Bueno et Gente de Zona.

Le guitariste flamenco Paco de Lucia, honoré de façon posthume

Parmi les artistes primés lors d'une cérémonie à Las Vegas (Nevada, ouest des Etats-Unis), le guitariste virtuose flamenco Paco de Lucia, décédé en février, a été honoré de façon posthume avec les prix de l'Album de l'année et du Meilleur album flamenco pour "Cancion Andaluza". C'est sa veuve qui est venue recueillir ces récompenses.
Obama a été salué sur l'immigration
L'ex-époux de Jennifer Lopez Marc Anthony a quant à lui remporté le prix du meilleur album de salsa pour "3.0". Ce New-yorkais de parents nés à Porto Rico a salué la décision annoncée juste avant le début de la cérémonie par le président américain Barack Obama de régulariser de façon temporaire jusqu'à 5 millions d'immigrés qui vivent sans papiers aux Etats-Unis.

"Je n'ai jamais entendu un président américain parler de nos latinos comme l'a fait Obama", a renchéri le chanteur colombien Carlos Vives, lui aussi l'un des gagnants de la soirée.

Le groupe Calle 13 a quant à lui appelé à ne pas oublier les 43 étudiants mexicains qui ont disparu et a imploré les autorités mexicaines à faire la lumière sur cette affaire qui bouleverse le Mexique.