Atteinte d'un lupus, Selena Gomez annule sa tournée mondiale

Par @Culturebox
Publié le 01/09/2016 à 09H22
Selena Gomez au Staples Center (Los Angeles), le 8 juillet 2016.

Selena Gomez au Staples Center (Los Angeles), le 8 juillet 2016.

© KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

"Anxiété, crises d'angoisse, dépression"... Autant de raisons pour Selena Gomez d'annuler sa tournée mondiale pour son "Revival Tour". La chanteuse pop souhaite "prendre du repos" pour lutter contre les effets secondaires du lupus, une maladie auto-immune chronique dont elle avait révélé souffrir l'année dernière.

"Je veux prendre les devants et me concentrer sur le fait de rester en bonne santé et d'être heureuse, a expliqué mercredi Selena Gomez, dans un communiqué publié sur les pages des lieux où elle devait se produire pour son "Revival Tour". J'ai décidé que la meilleure manière d'avancer est de prendre du repos." La chanteuse-star de 24 ans est contrainte d'annuler sa tournée mondiale en raison d'effets secondaires causés par son lupus, une maladie auto-immune chronique. Elle avait révélé en souffrir l'année dernière

"J'ai découvert que l'anxiété, les crises d'angoisse et la dépression peuvent être des effets secondaires du lupus, qui peuvent présenter leurs propres défis", poursuit-elle. L'ancienne star adolescente a rassuré à ses fans, en affirmant faire "tout ce qui est possible pour être à (son) meilleur". "Je sais que je ne suis pas seule en partageant cela, j'espère que d'autres seront encouragés à résoudre de leurs propres problèmes", a-t-elle déclaré.

Une tournée déjà écourtée en 2013

La dernière performance de l'Américaine remonte au 13 août à Auckland (Nouvelle-Zélande), où elle clôturait la partie asiatique de sa tournée. Elle devait reprendre les concerts la semaine prochaine en Amérique du Nord pour la terminer le 18 décembre à Guadalajara (Mexique). Selena Gomez devait aussi faire un détour pour Paris, à Bercy, le 19 octobre.

La chanteuse, qui a été révélée avec la série Disney "Les sorciers de Waverly Place", avait également écourté une tournée fin 2013. A l'époque, les tabloïds s'étaient empressés d'y voir les conséquences de sa très médiatique rupture avec l'autre adolescent star du moment, le chanteur Justin Bieber. Selena Gomez n'avait révélé que deux ans plus tard être atteinte du lupus. Cette maladie, dans laquelle le système immunitaire s'attaque aux tissus sains du corps, touche quelque 5 millions de personnes à travers le monde, en particulier les femmes en âge de procréer, selon la Lupus Foundation of America.