ABBA entre au musée mais n'espérez pas de concert

Par @Culturebox
Mis à jour le 07/05/2013 à 15H54, publié le 06/05/2013 à 17H01
Au musée ABBA de Stockholm.

Au musée ABBA de Stockholm.

© JONATHAN NACKSTRAND / AFP

A la veille de l'ouverture au public de ABBA The Museum à Stockholm, Björn Ulvaeus a écarté lundi tout projet de reformer le groupe et de donner des concerts. En devenant des personnages de musée, ils ont définitivement tourné la page de leurs années de scène, selon lui.

Objets de musée de leur vivant
"J'éprouvais une réticence à être un objet de musée, je ne voulais vraiment pas en entendre parler. Mais j'ai été obligé de changer d'avis quand je me suis rendu compte que ça se ferait à Stockholm, que je n'allais pas regarder ça de loin", a expliqué le pétulant sexagénaire à l'AFP.
"Les autres (Anni-Frid Lyngstad, Agnetha Fältskog et Benny Andersson) étaient là: un musée, non, vraiment... mais on a tous été convaincus", a-t-il poursuivi. "Je pense et j'espère qu'ils seront très contents que je me sois investi car un musée, c'est quelque chose de permanent, ça va être dans les guides!"

En conférence de presse, il a écarté tout projet de reformer le groupe. "Dans le musée vous pouvez nous voir ensemble. Vous ne pourrez pas voir ça de plus près", s'est-il amusé.
Clip Vidéo de "Mamma Mia" par ABBA en 1975
1.300 m2 dédiés au groupe
Sur 1.300 m2 en sous-sol, les ABBA sont omniprésents: photos d'enfance et du temps de leur grandeur, costumes, interviews diffusées en boucle sur des écrans.

Les visiteurs peuvent parcourir le musée au son de leur voix grâce à des audioguides enregistrés pour l'occasion, chanter sur scène avec eux mais aussi découvrir le bureau de leur producteur, la table de travail de leur styliste ou leur studio d'enregistrement.

Raconter leur histoire "de l'intérieur"
C'est une histoire racontée de l'intérieur "avec humour et chaleur. Les visiteurs vont se rapprocher de la vérité", a fièrement ajouté l'ancienne pop-star.

"On y parle aussi de la vie quotidienne, de la vie avec les enfants, de la rupture, des crises, des choses dont on n'a pas beaucoup parlé, des divorces. On dépasse l'image enjouée qu'on donnait", estime-t-il.
ABBA en concert en Australie chante "Dancing Queen" en 1977
Les fans déjà sur place
Devant le bâtiment du musée, qui contient également le Swedish Hall of Fame et un hôtel-restaurant, une cinquantaine de fans attendaient lundi, espérant entrevoir leurs idoles. "On nous a dit qu'Agnetha n'allait pas venir mais mon intuition, c'est qu'elle sera là", confiait Patricia, venue de Belgique spécialement pour l'occasion.

Depuis 1974, le groupe, qui s'est produit pendant dix ans, a vendu 378 millions d'albums dans le monde. Seuls Elvis Presley et les Beatles ont fait mieux.