Un jeune d'Evreux harcelé au téléphone par les fans de Tryo

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 29/08/2012 à 11H39
Tryo au festival Fnac Live (Paris, 22 juillet 2012)

Tryo au festival Fnac Live (Paris, 22 juillet 2012)

© SADAKA EDMOND/SIPA

Depuis lundi matin, un jeune plombier d’Evreux est assailli de coups de téléphone et de textos d’inconnus qui le prennent pour un membre de Tryo. La faute du groupe français, qui sur son nouvel album invite à appeler un numéro qui se trouve être celui d’Anthony, le jeune en question

L’histoire est rapportée par Paris-Normandie et Le Parisien. Dans un morceau « caché » de « Ladilafé », qui ne figure pas dans la liste mais se trouve bien sur le CD, à la fin, après un blanc de plusieurs minutes, la voix de Guizmo, un des chanteurs de Tryo, dit : « Tu peux m’appeler au 06.25.**.**.** ». Il s’agit du numéro de téléphone portable d’Anthony De Sousa. « Rappelle-moi », insiste le chanteur.

Le jeune homme est plombier et ne veut pas changer de numéro de téléphone, craignant de perdre des clients. Il est exaspéré par tous ces coups de fil et alerte la presse régionale pour dire aux fans de Tryo d'arrêter de l'appeler. Peine perdue, le disque a du succès et les appels continuent à se multiplier.

Tryo regrette une grosse bourde
Du côté de Tryo, on confesse une bourde. « C’est une vraie erreur de notre part. On a inventé un numéro pour l’enregistrement, tout en se disant qu’il fallait qu’on le bipe, pour que personne ne l’utilise, avant que le disque parte en fabrication. Et on a oublié », a expliqué Christophe Mali, un des membres du groupe, au Parisien.

Les musiciens se sont excusés auprès d’Anthony et leur manager promet de lui payer un nouvel abonnement.