"Sur scéne, j'ai 10 ans !" : Sophie Forte en concert pour les enfants

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/11/2013 à 16H15, publié le 29/10/2013 à 14H40
"Sur scène, j'ai dix ans!" Sophie Forte, photo Lot

"Sur scène, j'ai dix ans!" Sophie Forte, photo Lot

© Photo Lot

Comédienne, humoriste, auteure de pièces de théâtre, Sophie Forte chante également. Son public : les enfants et leurs parents. Ses chansons : la vie vue par les moins de 12 ans avec leurs mots. Elle est en concert jusqu'au 4 janvier au théâtre Rive gauche à Paris.

Vous pouvez demander à Sophie Forte son âge.  Elle l'avoue sans aucun problème, comme dans une chanson d'Alain Souchon : "J'ai 10 ans! Sur scène j'ai envie d'avoir toujours 10 ans, C'est ce qui m'éclate." Et sur la scène du théâtre Rive Gauche, la comédienne s'éclate. Entourée de ses fidèles musiciens, avec un nouveau venu à la batterie, elle fait le tour de ses deux derniers albums, "Chou-fleur" et "J'suis vert".

Comme si elle vivait dans une cour de récréation et qu'elle n'avait plus qu'a retranscrire ce qu'elle entend, ses chansons grandissent en même temps que son "terrifiant et exigeant" public et ses propres enfants. "Chou-fleur" c'est elle, un garçon manqué, née ni dans un chou, ni dans une fleur.

Un spectacle plus qu'un concert, avec des reprises des albums précédents ("Maman dit qu'il ne faut pas", "J'suis vert") où Sophie Forte raconte la vie quand on a entre 6 et 12 ans, avec les mots de cet âge :"J'essaie de parler de la vie avec des mots simples, les mots de mes propres enfants. Et je me revois au même âge." On y retrouve donc le doudou (ici, un pull rouge), la timidité, les coups de blues mais dans ce spectacle elle aborde également la mort ("Papy est au cimetière"), le divorce ("Je vous aime tous les deux"), l'homosexualité ou encore l'adoption ("Mon p'tit frère"). Des thèmes lourds mais dédramatisés, des thèmes pas toujours politiquement correct, mais la chanteuse le justifie, "On peut parler de tout aux enfants, cela dépend de la façon dont on dit les choses. A cet âge là on est prêt à tout entendre, les enfants n'ont pas d'a priori. Il faut être sincére. Ce sont les parents qui jugent." Des textes à double détente car si les enfants ne comprennent pas tout, les parents peuvent s'y retrouver et revivre des choses "déjà vues". 

Après trois albums, ce spectacle est  "un aboutissement, même si la petite fille que j'étais est toujours là, naïve et enthousiaste" dit Sophie Forte. Si les parents l'ont connue chez Laurent Ruquier dans "Rien à cirer", chez Michel Drucker ou dans sa baignoire chez Christine Bravo; les enfants découvrent, ou re-découvrent une nouvelle grande soeur. 
"Chou-fleur" au théâtre Rive gauche jusqu'au 4 janvier A 14h30 tous les jours pendant les vacances. Le mercredi à 14h30 et le samedi à 14h, hors vacances scolaires.